Zoom sur Space Thoughts, un court-métrage en tournage

La science-fiction en France continue de faire rêver de jeunes réalisateurs.

De temps à autre, nous aimons à signaler un projet qui rentre dans nos thématiques, qui semble ambitieux, du moins déjà prometteur, et surtout montre une certaine passion, cela même s’il n’est pas complètement terminé.


Nous mettons donc en avant aujourd’hui une jeune réalisatrice du nom de Gabrielle Bergamaschi qui réalise actuellement son premier court métrage de science-fiction, Space Thoughts, avec Laurent Cotillard, Alexandre Pesle et Daniel Kramer.


Space Thoughts, en quelques mots c’est, une orpheline transformée en chouette, un criminel cryogénisé et un empereur malsain ...  et surtout, comme le mentionne sa réalisatrice, « un genre qui est encore beaucoup trop inexploité en France et encore moins par une femme. »


Gabrielle Bergamaschi a fait ses  études de cinéma au Conservatoire Libre du Cinéma Français, école créée par Marcel Carné et suivi des cours d'assistanat à la réalisation avec Gérard Pujolar. Elle a enchaîné les projets: court métrages, longs métrages, institutionnels, clips, plateaux télévisés... en tant qu'assistante réalisateur.


Ces références peuvent aussi que nous séduire puisqu’elle nous avoue avoir été bercée par les musiques d'Alien, Blade Runner et Dune grâce à son père (que de bonnes références ma p’tite dame !)


Une journée a été tournée le 27 novembre dernier avec déjà quelques bestioles (une chouette et une souris) sur fond vert à Rambouillet. Les prochains jours de tournage sont pour fin janvier, début février et encore 2 jours en mars. Le film se tourne principalement en île de France. La fin du tournage devrait être le 6 Mars 2011. Restera plus que les phases montage, étalonnage et travail sonore (ce qui n’est pas le plus court).


Voici le lien sur lequel Gabrielle Bergamaschi  présente son projet:
http://fr.ulule.com/space-thoughts.

 


 

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !