75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
évènement

Le Mois de la science-fiction à l'ENS - Paris

Rencontre / Débat - Du 2 au 20 mai 2006 - France

Le Mois de la science-fiction à l'ENS - Paris
Chercher dans la billeterie Fnac.com
Le Mois de la science-fiction à l'ENS - Paris
Date de début : mardi 2 mai 2006
Date de fin : samedi 20 mai 2006
Se déroule à France

Informations générales sur l'évènement

À l’occasion de la venue de Richard Saint-Gelais, Professeur à l’Université Laval
À l’initiative du Département Littératures et Langages, Avec le concours de la Passerelle des Arts et du CERLI
Le mois de la science-fiction à l’ENS veut offrir un espace de vulgarisation et d’approfondissement de la connaissance de la science-fiction. Tandis que les perspectives de recherche concerneront les aspects cognitifs de la fiction particulière qu’est la science-fiction, les événements culturels porteront sur les manifestations les plus spectaculaires et enchanteresses de ce genre transversal, offrant aux néophytes une première approche de la science-fiction et aux amateurs une occasion de préciser leur culture.
Conférences, journées d’étude et séminaires
La littérature de science-fiction, née du feuilleton populaire et des pulps américains, a longtemps été perçue comme une forme de fiction stéréotypée et condamnée à la répétition des mêmes schémas. Pourtant, loin de n’offrir que des récits formatés recyclant sans fin les mêmes images, la science-fiction est susceptible de tenir un discours sur le monde, sur tous les mondes possibles, et cela en usant de techniques narratives spécifiques. Ainsi, non seulement le discours de la science-fiction constitue pour les études littéraires un objet de recherche riche en particularités narratives, mais la topique de cette littérature intéresse les différentes sciences, aussi bien la biologie que l’histoire, la sociologie que la physique, et offre à la philosophie des pistes de réflexion. L’objectif est de faire mieux connaître le domaine de la littérature de science-fiction, dans ses aspects structurels et contemporains, en favorisant autant que possible les discussions interdisciplinaires que sa nature plastique autorise. Richard Saint-Gelais tiendra trois conférences sur certains aspects littéraires de la science-fiction :

  • « Aberrations temporelles dans la littérature de science-fiction »
  • « La science-fiction entre discours et lectures »
  • « Science-fiction et modernité littéraire »
    Ces réflexions seront poursuivies au cours de deux journées d’études portant sur la littérature de science-fiction, organisées par Anne Besson, Maître de Conférence en Littérature Générale et Comparée à l’Université d’Artois, et Irène Langlet, Maître de Conférence en Littérature Générale et Comparée à l’Université Rennes 2.
  • Frontières historiques, géographiques et génériques de la littérature science-fictionnelle.
  • Fonctionnements formels, esthétiques et axiologiques de la littérature de science-fiction.
    Trois tables rondes portant sur les rapports de la science-fiction avec différentes disciplines scientifiques ouvriront un espace de dialogue entre spécialistes scientifiques et auteurs de science-fiction :
  • Science-fiction et sciences physiques
  • Science-fiction et sciences du vivant
  • Science-fiction et sciences humaines
    Deux journées d’études consacrées aux rapports de la philosophie et de la science-fiction permettront de poursuivre ces discussions :
  • l’une organisée par Elie During et Frédéric Ferro pour le groupe MENS, « Science-fiction et métaphysique »
  • l’autre par Sylvie Allouche pour le groupe SFPhi, « Science-fiction, sciences et philosophie ».
    Des séances spéciales seront consacrées à la science-fiction par le séminaire Littérature et Cinéma, ainsi que par le séminaire BD de l’ENS.
    Manifestations artistiques
    Pendant le Mois de la SF, l’École Normale accueille des manifestations artistiques variées, afin de faire ressentir aux visiteurs et spectateurs toutes les potentialités de thèmes susceptibles d’investir tous les supports artistiques. Comme toujours dans la science-fiction, plaisir et connaissance seront ainsi intrinsèquement liées, l’imagination et l’esprit étant stimulés par tous les arts de la science-fiction. Une exposition permanente offrant un panorama historique de l’illustration de science-fiction. Six projections cinématographiques, suivies de débats sur les modalités spécifiques de représentation de la science-fiction au cinéma. Des rencontres avec des auteurs de science-fiction, accompagnées de lectures de leurs œuvres, dans le cadre d’Écrivains d’Aujourd’hui, ainsi qu’à l’occasion des journées d’étude et des tables rondes. Un Opéra Rock inspiré par H. P. Lovecraft (« La couleur tombée du ciel ») Une interprétation théâtrale de « La Savane » de Ray Bradbury. Événements ludiques
    Une exposition consacrée à la bande dessinée sera montée par la BD-thèque de l’ENS. Des séances de jeux, mettant l’accent sur le potentiel créatif de la science-fiction, s’adresseront à tous les amateurs d’élaboration collective d’autres mondes possibles. Une fête costumée permettra également de donner chair aux représentations de la science-fiction dans l’imaginaire collectif.
    » Voir le programme complet