75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Rencontre avec Philippe Nahon

Publié il y a 6 ans par Richard B.

L'acteur parle de la Meute et revient sur sa carrière

Philippe Nahon fait partie de ces rares acteurs français à avoir une vraie « gueule », une allure et une voix d'emblée identifiables qui apportent un vécu tangible aux personnages qu’il interprète. Un goût de réalité en somme.

Bientôt sur les écrans dans « La Meute » de Franck Richard, (sortie prévue le 29 septembre prochain), nous avons eu la chance de rencontrer Philippe Nahon lors du dernier NIFFF. Celui-ci nous parle bien entendu de son rôle dans le film, mais il en profite également pour revenir sur « un cinéma de genre » qu'il aime et qui l'aime, et avoue par ailleurs prendre tout autant de plaisir à incarner les personnages plus légers de la comédie...

Comme vous pourrez le voir, l’acteur n’a pas la langue de bois !

 

Téléchargez le lecteur Flash pour voir cette vidéo.

Téléchargez une version mp4 / Téléchargez une version audio
(Interview de Romain B. et Richard B.)

Diaporama photo : La Meute [2010]

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Il est incroyable dans haute Tension.
    Une présence, une gueule et une voix qu'on ne sait oublier.
    Vivement qu'on le revoie dans ce style de film.
    Worldterror, le 3 octobre 2010 12:18