75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Ce mercredi 21 avril dans vos salles

Publié il y a 6 ans par Richard B.

A ne pas manquer : Kick-Ass et la contesse

Ce mercredi 21 avril sort 2 oeuvres qui méritent fortement votre attention. D'un côté, nous avons Kick-Ass de Matthew Vaughn et de l'autre La comtesse de Julie Delpy.

Kick-Ass :

Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d'incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom – Kick-Ass – se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n'a qu'un seul problème : Kick-Ass n'a pas le moindre superpouvoir... Le voilà pourchassé par toutes les brutes de la ville. Mais Kick-Ass s'associe bientôt à d'autres délirants copycats décidés eux aussi à faire régner la justice. Parmi eux, une enfant de 11 ans, Hit Girl et son père Big Daddy, mais aussi Red Mist. Le parrain de la mafia locale, Frank D'Amico, va leur donner l'occasion de montrer ce dont ils sont capables...

> voir la critique de Lionel B.

La comtesse :

A la mort de son mari, la comtesse Elizabeth Bathory se trouve à la tête d’un vaste domaine et d’une immense fortune. Aidée de sa confidente, la sorcière Anna Darvulia, Elizabeth étend progressivement son influence, suscitant chez chacun crainte, admiration et haine, pour devenir la femme la plus puissante de la Hongrie du 17ème siècle – dictant ses conditions jusqu’au roi lui-même.

Elle rencontre alors un séduisant jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse, mais celui-ci l’abandonne. Certaine d’avoir été délaissée, car elle n’était plus assez jeune et belle. Sombrant progressivement dans la folie, Elizabeth, à la suite d’un accident, se persuade que le sang de jeunes vierges lui procure jeunesse et beauté. Elle commence à prendre des bains dans le sang des jeunes filles du château puis de la région. Débute alors une série d’actes sanglants
et diaboliques…

 

La Comtesse est une oeuvre remarquable, écrite, dirigée, et interprétée par Julie Delpy qui va même jusqu'à en composer la partition musicale. Véritable surprise, lors du Nifff 2009, La Comtesse raconte comment une femme s'approchant de la quarantaine parce qu'elle est éperdument amoureuse souhaite redevenir plus jeune en recouvrant sa peau, tel une pommade, de sang de jeune vierge. Tiré d'un fait réel, la comtesse Elizabeth Bathory est certainement à l'origine de tout ce qui entoure les mythes des vampires.

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »