75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les vainqueurs des Razzies 2010

Publié il y a 6 ans par Nicolas W.

Mauvaise foi en vue !

Comme chaque année, le magazine bien connu des habitués de l'imaginaire, le Bifrost (Ici le numéro Spécial Heinlein), publie sa traditionelle sélection du pire avec les Razzies. D'une mauvaise foi revendiquée et juste pour le fun, certains choix n'en sont pas moins pertinent. Alors sans plus attendre, voici le glorieux palmarès :

Pire nouvelle francophone :
« Chanson pour Ouroboros » de Daylon (dans l'anthologie Dragons, Calmann-Lévy).

Pire nouvelle étrangère :
« Le Marché des ombres » de Roberto Bayeto Carballo (in Galaxies NS4).

Pire roman francophone (Prix Bernard Werber) :
Sphères de Jean-Michel Calvez (Interkeltia).

Pire roman étranger :
Rollback de Robert J. Sawyer (Robert Laffont « Ailleurs & Demain »).

Pire traduction :
Cédric Perdereau, pour Brasyl de Ian McDonald (Bragelonne).

Prix Jackie Paternoster de la pire couverture :
Sébastien Bermès pour Identités (Glyphes).

Prix de la pire non-fiction :
Serge-André Matthieu pour le « Carnet de bal » du Fiction n°10.

Prix de l’incompétence éditoriale :
Sébastien Guillot.

Prix Putassier :
Patrick Imbert.

Grand Master Award :
Interkeltia.

Prix des lecteurs de Bifrost :
Bragelonne et Milady.

Notons une nouvelle fois la victoire de Bragelonne (et Milady cette année) pour le prix du public, et surtout le nouveau "nom" du Prix du Pire Roman Francophone : Prix Bernard Werber.

Source : Bifrost

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »