75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Entretien avec Piotr Borowski

Publié il y a 6 ans par Vincent L.

Il nous parle des Editions Sans Détour...

Cela fait maintenant plus d'un an que la sicième édition de L'appel de Cthulhu a été traduite en France ; Sept suppléments plus tard, Piotr Borowski, l'un des gérants des Editions Sans Détour, nous livre ses impressions et son bilan après cette première année d'existance.

 

Vincent L. : Pour commencer, pouvez-vous vous présenter et nous dire quel est votre rôle sur la gamme de la sixième édition de l'Appel de Cthulhu ?

Piotr Borowski : Je m’appelle Piotr Borowski et je suis surtout connu dans le milieu du jeu pour la boutique en ligne www.ludikbazar.com, et plus récemment pour le rachat de la boutique parisienne Descartes Meissonier. Je fais partie des quatre fondateurs des Editions Sans Détour avec Samuel Tarapacki (Apsara, Raiders of Adventure), Christian Grussi (EWS, Arkeos, Indie-rpg) et Christophe Ployon. Mon rôle est celui de gérant. Je m’occupe de la partie contrats, licences, facturation, logistique, finances et dans une large mesure de tout ce qui permet à mes chers camarades de laisser leurs neurones vagabonder et nous pondre de petites merveilles.



Vincent L. : Lorsque vous avez obtenu les droits pour traduire la sixième édition, quelle a été votre optique de travail ?

Piotr Borowski : Nous avions déjà bien travaillé le concept avant de reprendre la licence car il a fallu plusieurs mois pour convaincre Chaosium que notre future société était un bon cheval sur lequel miser. Notre approche moderne, harmonieuse et pleine de bon sens à convaincu Charlie Krank de nous accorder la licence de L'Appel de Cthulhu. Le plus difficile a été ensuite, pendant un an, de travailler d’arrache pied pour écrire la version française en apportant notre vision de ce jeu. Ce n’est qu’à la découverte des premières critiques, des retours de dizaines de joueurs et des chiffres de ventes que nous avons pu découvrir l’étendu de l’amour porté par les joueurs à ce jeu mythique. Nous ne nous sommes jamais éloignés de notre optique. Nous essayons de proposer du matériel de qualité, inédit dans notre langue et de trouver le juste milieu entre les livres ayant un contenu de grande qualité et de beaux ouvrages agréables à manipuler et à lire. Nous avons de suite mis l’accent sur la qualité de traduction, la relecture et bien entendu l’aspect maquette.



Vincent L. : Un peu plus d'un an après la sortie en France du livre de base, quel bilan retirez-vous de cette aventure ?

Piotr Borowski : Nous n’avons pas eu le temps de souffler depuis un an ! Nous avons publié quatorze titres de jeux de rôle en douze petits mois, nous avons du apprendre à caler nos méthodes de travail, à gérer nos fournisseurs, à essuyer quelques tempêtes et essaimer quelques jolis succès. De notre point de vue nous sommes très heureux de cette année, nous avons appris à nous apprécier et à travailler ensemble de manière extrêmement efficace, chacun respectant le travail de l’autre et lui faisant confiance. D’un point de vue humain c’est une réussite totale. Du focal de la communauté, je dirais que nous avons été plus qu’agréablement surpris de l’accueil réservé à nos titres ! C’est incroyable de voir à quel point les joueurs aiment ce que nous avons fait sur L'Appel de Cthulhu. Mais cela ne les empêche pas de dénicher les moindres petites scories et de critiquer certains de nos choix, cela renforce notre obligation de faire très attention à la qualité de nos publications. D’un point de vue financier, Sans Détour a prouvé qu’une société qui éditait des jeux de rôle pouvait être rentable, créer des emplois, faire travailler régulièrement de nombreux collaborateurs et même être prospère. Enfin, notre regard est actuellement tourné vers l’année 2010, de gros projets comme Delta green ou encore Par Delà les montagnes Hallucinées sont prévus et nous comptons beaucoup sur ces titres pour asseoir la présence de L'Appel de Cthulhu comme un incontournable pilier du paysage rôlistique français. Nous avons également plusieurs surprises de taille dans nos tiroirs aussi bien en création française que traduction.

 



Vincent L. :
En un an sont sortis le livre de base, l'écran et cinq suppléments. Le rythme de parution est donc assez conséquent, mais n'avez-vous pas peur que le public finisse par ne plus arriver à suivre ?

Piotr Borowski : Si on regarde bien, cela fait au final un supplément tous les deux mois, ce qui reste plus que raisonnable pour la communauté des fans de L'Appel de Cthulhu, surtout après toutes ces années d’absence. De plus les profils des joueurs de l’Appel laissent à penser que chacun fait ses propres choix en terme de priorité d’achat, c’est à nous de proposer des titres aussi variés et intéressants que possible. A l’heure ou j’écris ces quelques lignes nous avons dépassé les 3500 exemplaires vendus du livre de base, ce qui vous donne une idée du nombre de personne potentiellement intéressées par du suivi régulier et de qualité.



Vincent L. : Pour les moins "commerciaux" d'entre nous, pouvez-vous nous dire ce que représente ce chiffre de 3500 unités dans le milieu du jdr ? un bon succès ? un best-seller ?

Piotr Borowski : On peut considérer dans notre milieu que vendre 1000 exemplaires d’un jeu sur un an est un excellent chiffre, en vendre 2000 est un très grand succès. Le tirage moyen d’un livre de base varie généralement entre 1000 et 2000 exemplaires en fonction des attentes. Peu de jeux vont faire un tirage supérieur à ce chiffre (D&D 4, Dark Heresy, etc.), le livre de base de l’appel de Cthulhu a été tiré 4500 exemplaires en ajoutant les deux version (collector et normale).



Vincent L. : Le rythme de parution va t-il rester similaire à l'avenir ?

Piotr Borowski : Nous allons garder un rythme important de parution sur l’appel de Cthulhu, les gens ont des demandes très variées et les divers ouvrages publiés ne se phagocytent pas entre eux. Certains arrivent même à sortir du cadre de L'Appel de Cthulhu comme le supplément Forensic, Profiling & Serial Killer.

 



Vincent L. :
Comment sont choisis les suppléments qui vont être traduits en français ?

Piotr Borowski : Nous essayons de traduire quasiment toutes les nouveautés Chaosium pour L'Appel de Cthulhu aussi vite que possible afin de fournir aux joueurs une version française dans les délais les plus courts. Ensuite nous sélectionnons les titres qui nous paraissaient les plus intéressants dans ceux qui n’ont jamais été publiés en français. A tous ces titres s’ajouteront bien entendu des créations originales, des perles écrites par d’autres éditeurs que Chaosium (Pagan publishing par exemple) mais aussi des rééditions d’ouvrages désormais épuisés. Il existe une telle richesse au niveau des publications pour L'Appel de Cthulhu que nous avons devons nous des années de publication !



Vincent L. : Que devient le guide des années 20, initialement prévu pour être le premier à sortir ?

Piotr Borowski : Cet ouvrage est toujours dans nos cartons et mieux que ça, il avance... L’année que nous avons passée nous a tous obligé à faire des choix et à repousser et retarder certains projets, tel fut le cas de l’auteur de Au Cœur des Années 20. Nous faisons notre mea culpa sur ce titre et traineront notre boulet jusqu'à sa publication.



Vincent L. : Que considérez être la plus grande réussite de cette aventure ?

Piotr Borowski : Le retour réussi du grand ancien est pour moi la plus grande réussite de cette première année d’existence.



Vincent L. : Question inverse, vous devez bien avoir au moins une déception dans cette aventure, quelle est-elle ?

Piotr Borowski : De ne pas avoir fait le dixième de ce que nous avons dans nos cartons ! Donc on attaque cette nouvelle année avec beaucoup de défis

 



Vincent L. : Quelques spoilers à nous dévoiler sur les ouvrages prévus pour être publiés en 2010 ?

Piotr Borowski : Delta green qui sera un grand événement de l’année. Mais le plus grand spoiler que je puisse vous révéler concerne les Montagnes Hallucinées. L’éditeur allemand de l’Appel de Cthulhu, Pegasus, s’est rapproché de nous pour mettre en commun nos ressources et ajouter à la campagne les 150 pages supplémentaires de matériel que l’auteur à écrit récemment ! Nous repoussons donc Les Montagnes Hallucinées afin d’en faire une version "ultime" qui sera très proche de la future version Allemande et Américaine. Ayant lu la campagne ces derniers mois j’en salive d’avance.



Vincent L. : Quel regard portez-vous sur le jeu de rôle en France, à la fois comme hobby, mais également comme activité commerciale ?

Piotr Borowski : Le fait d’être à la fois éditeur de jeux de rôle et commerçant avec Ludikbazar me donne deux visions très complémentaires de ce marché. Je dirais qu’au titre de hobby on sent un frémissement et une augmentation de l’intérêt du public autre que spécialisé pour ce genre de produits, on est loin encore d’une embellie mais les ventes ont tendance à augmenter et le public est toujours fidèle. On assiste même à l’arrivée d’une population plus jeune, chose que nous n’avions pas vu depuis des années. Au niveau commercial les bons jeux ont tendance à se vendre plutôt mieux qu’avant et de plus en plus d’éditeurs comprennent que lancer un nouveau jeu ne s’arrête pas à l’étape de l’arrivée en rayon, on voit de plus en plus apparaitre de publicités, de goodies, de support internet etc… le genre de communication que l’on retrouve dans les autres hobbys spécialisés. Je crois toujours que ce marché peut se développer mais cela prendra un peu de temps et nécessitera des jeux plus grand public lancés avec des moyens plus importants que ce qui se fait habituellement.



Vincent L. : Pour terminer, je vous laisse carte blanche pour vous exprimer sur ce que vous souhaitez... à vous !

Piotr Borowski : Rien de plus à ajouter, si ce n’est continuez votre excellent travail, cela nous fait grandement plaisir de voir le jeu de rôle traité de la même manière que le cinéma ou le jeu vidéo.

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »