75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

top/flop : Littérature, bande dessinée et manga 2009

Publié il y a 7 ans par Richard B.

Le meilleur et le pire de l’année 2009

Bonne année à toutes et à tous!




LITTERATURE

 

NICOLAS L.

 

Duma Key
Ode à l’amitié, à la confiance en l’âme humaine, réflexion sur le processus de création mais aussi, bien entendu, très efficace roman horrifique bourré d’humour, Duma Key confirme que Stephen King, depuis le génial L’Histoire de Lisey, est au sommet de son art. Plus sobre qu’autrefois dans ses effets, plus réfléchi dans la mise en place de ses personnages (il a toujours eu un remarquable don pour mélanger le quotidien et le surnaturel, mais il a désormais atteint un autre niveau), l’auteur nous offre avec Duma Key un véritable chef d’œuvre.

 

 

 

Le Seigneur de Samarcande
Un véritable plaisir de lecture que ce Seigneur de Samarcande, recueil de nouvelles regroupant tous les textes « orientaux » de Robert E. Howard. Onze nouvelles, qui vont d’un niveau qualitatif allant d’excellent à génial, qui nous emmènent dans les terres d’Outremer, pour y vivre des aventures mêlant avec un grand sens épique fiction et environnement historique… Et toujours avec ce ton adulte et pessimiste propre à l’auteur. Un véritable bijou, fuit d’un magnifique travail de relecture et compilation de Patrice Louinet pour les éditions Bragelonne, indispensable à tous fans de REH et de récits d’aventures.

 

 

Dagon et autres nouvelles de terreur
Dagon est un recueil de nouvelles indispensable aux fans de Howard Phillips Lovecraft. La plupart des anciens doivent déjà l’avoir en collection J’ai Lu mais sachez que l’œuvre publiée par Le Pré au Clercs a fait l’objet d’une sérieuse relecture. Pour les autres, ils pourront découvrir l’éventail d’influences, ce véritable creuset fantasmagorique, qui a permis à l’écrivain de développer un univers foisonnant d’idées et d’ambiances multiples, fusionnant de manière si captivante poésie onirique et horreur graphique.

 

Le sommeil du dragon
Edouard Brasey continue à faire plaisir aux fans de mythologie nordique avec ce Sommeil du Dragon. Non pas en leur faisant découvrir un conte épique qui leur est certainement très connu, mais en contribuant à sa reconnaissance grand public via une "relecture" à la fois accessible et moderne. Personnellement, bien que connaissant par cœur l'histoire de Siegfried/Sigurd, j'ai pris grand plaisir à lire l'œuvre de ce spécialiste avisé et passionné, au véritable don de poète.

 

Les légions de haine
Frankia tome 3 matérialise ce qu’aurait dû être la trilogie. Un très habile mélange de fantasy, d’uchronie fantastique, de SF et d’horreur, riche en passages épiques, présenté sous un style adulte et fortement charnel. Jean-Luc Marcastel démontre ici qu’il est en nette progression, à la fois dans sa richesse stylistique et dans la manière de traiter les situations les plus délicates. Un auteur a suivre de très, très près.

 

 

BASTIEN L.

 

Comme je n’ai lu que du Star Wars qui soit de 2009 je vais en faire un rapide tour d’horizon : Une année assez sympathique pour les amateurs de l’UE qui commençait bien avec Dark Bane: la règle de deux pour les fans des Sith. La suite se sépare entre la Guerre des Clones et l’Héritage de la Force. Si la première période reste plaisante à lire (à l’image de Clone wars 3: pas de prisonniers) malgré le fait qu’on tourne en rond, la seconde fait plus débat car on ne peut s’empêcher d’y sentir un sacré réchauffé malgré une certaine qualité (Exil en tête s’opposant au plat Descendances). En espérant que 2010 apportera plus d’audace.

 

 

GIL P.

 

Je deviens de moins en moins assidu, j'ai fait pas mal de rattrapage cette année (notamment la série Ronde de Nuit, Day Watch : Les sentinelles du jour...) mais le seul auteur que je lis dès qu'un bouquin sort c'est Raymond E. Feist. Des deux sortis cette année, le début de la nouvelle trilogie bat aisément la fin de la précédente (Le Retour du Roi Banni lui aussi sorti cette année) qui avait mieux commencé en 2008. A mon goût à, cet auteur est toujours meilleur à commencer les histoires et les faire vivre qu'à les clore (toujours très rapidement).

 

 

LUJAYNE M.

 

 

Cette année, j'ai été particulièrent enthousiasmée par quatres romans (ou cycles). En début d'année, Le Mage du Prince, de Karen Miller (et sa suite, le Retour du Sorcier) : de la Fantasy "initiatique" classique mais tout à fait prenante, avec des personnages sympathiques et, presque, du suspense (en Fantasy c'est souvent rare...)

 

 

 

 

Ensuite, j'ai découvert Deux cierges pour le Diable, de la jeune auteur espagnole Laura Gallego Garcia. Un roman pour adolescents, certes, mais qui m'a littéralement prise aux tripes. Nul doute que l'on ré-entendra parler de cette auteur.

 

 

 

 

 

La parution en poche du cycle des Bannis et des Proscrits, de James Clemens, m'a permis de découvrir Elena, la jeune Sor'Ciere. De la Fantasy sombre et terrifiante, absolument passionnante, que je ne peux que vous recommander.

 

 

 

 

 

Et enfin, c'est avec Elantris, de Brandon Sanderson, que s'est terminée l'année. Encore un fois, un coup de coeur, avec un postulat de base étonnant, et des personnages parfois stéréotypés mais tellement attachants !

 

 

Ce n'est qu'une sélection, et le choix n'a pas été facile, mais une chose est sûre, avec ces romans là, vous allez avoir du mal à vous coucher ! Et gageons que 2010 réservera autant de bonnes surprises !

 

 

 

 

BANDES DESSINEES & COMICS

 

 

NICOLAS L.

 

La confrérie du crabe, tome 2
Le récit imaginé par Mathieu Gallié gagne en intérêt, l’intrigue prend du volume, le canevas dramatique devient un peu plus riche… bref, ce tome 2 de la Confrérie du Crabe se situe un cran au dessus du précédent. Et c’est tant mieux. Si à cela, on ajoute des dessins de Jean-Baptiste Andreae « presque » parfaits, on obtient ici un cycle qui a prit une bonne vitesse de croisière.

 

 

 

 

Le cycle d'Antarès, tome 2
Après une première partie de tome plus informative que franchement passionnante (faute à des dialogues un peu légers), Léo en vient à ce qui lui convient le mieux : le planet opera écologique. On retrouve alors avec joie les univers sauvages et inattendus qu’il sait si bien mettre en forme, peuplés de créatures absolument étonnantes, et une intrigue dans laquelle se glisse toujours une part de mystère et de secret. De l’aventure exotique vraiment très divertissante, habitée par des personnages que l’on prend toujours plaisir à retrouver.

 

 

Jungle Girl
Vraiment très agréable, la lecture de ce premier opus de la version française de Jungle Girl. Il faut dire que les dessinateurs oeuvrant sur ce comic sont d’excellents artistes. Il ne manquait plus qu’un sympathique scénario pulp, rempli de tous ces aspects qui font le charme du genre, pour pouvoir mettre en valeur leur travail. Ce que Doug Murray, sans réellement forcer son talent, a parfaitement réussi à faire.

 

Le donjon de Naheulbeuk, deuxième saison, partie 4
Chouette, avec ce tome 6, l’on retrouve enfin John Lang à son meilleur. Finis les atermoiements et les expérimentations dans le domaine du too much, retour à l’efficacité avec un recentrage sur les personnages. Un chouette album, très drôle, dévoré en un rien de temps.

 

 

RICHARD B.

 

 

La Licorne 3 - Les Eaux noires de Venise :
« La licorne », une fois encore, s'impose comme l'un des albums de l'année – voire L'album de l'année – et fait preuve d'une grande richesse, tant scénaristique que graphique. C'est simple, si vous ne deviez craquer que pour un tome par an c'est celui-ci que je recommanderai. Tout simplement indispensable!

 

Walking Dead 8 - Une vie de souffrance
Toujours au top, ce huitième tome de Walking dead est une violence incroyable, mais surtout va réussir plus que jamais à surprendre.

 

Fear Agent 4 - Entreprise de démolition
Fear Agent est de retour à coup de Slam, Zap, Ba-Doom ! Le lettrage explose dans tous les recoins des pages, ça fleure bon la nostalgie, c’est toujours aussi rudement bien mené, en gros du bonheur sur plus de 110 pages. Jérôme Opena remplace Tony Moore, mais arrive à conserver le charme. L’histoire de Rick Remender est digne des plus grands serials.

 

D - LORD FAURESTON
« D tome 1, Lord Faureston » est l'exemple parfait de ce qu'on aimerait voir plus souvent en bande dessinée. Le mythe du vampire y est traité avec grand respect, l'aventure est captivante et les dessins de grande qualité. L'album s'annonçait prometteur et il tient toutes ses promesses.

 

PROMÉTHÉE 2 : BLUE BEAM PROJECT
Visuellement c'est très soigné et l'histoire est captivante, il y a beaucoup de chances que l'on se retrouve devant quelque chose de grand ! Les Fans de Christophe Bec ne seront pas déçu puisque la patte de l'auteur est toujours aussi présente.

 

SYLVAIN T.

 

TOP - Husk T2 : Critical Mass
Saraj et Léo sont de retour pour un second tome qui se révèle être le dernier d’une aventure se terminant en beauté. Critical Mass est sans aucun doute l’une des bande-dessinée de SF la plus fascinante de cette année. Le dessin et les thèmes abordés sont splendides et envoutent le lecteur dans une épopée formidablement bien mise en scène. Chapeau l’artiste…

Mais aussi…
Metamuta, Le Cas Jack Spark & One of Us T1 : Aldis.

 

 

 

FLOP - Les Chroniques de Wakfu T1 : Maille à Partir
Soyons clair, Ankama a bien compris qu’une licence peut faire vendre tout est n’importe quoi. Et si j’avais plutôt bien apprécié Les Larmes du Sang T1 : Silas, qui présentait une ambiance plus adulte dans l’univers de Wakfu, Maille à partir fait tout le contraire. Cher et sans intérêt, il serait dommage de dépenser autant d’argent dans quelque chose qui n’apporte strictement rien à votre culture BD.

 



 

NICOLAS W.

 

TOP :

Walking Dead de Robert Kirkman

Série de comics narrant la fin du monde anéantit par les zombies, Walking Dead est un incontournable du genre qui continue à exceller après 10 Tomes. Insistant tout autant sur les personnages que sur l'aventure, l'épopée de ces survivants est une valeur sûre.

 

 

Preacher de Garth Ennis

Preacher est le une de ces séries cultissimes de Vertigo écrite par le génial Garth Ennis. Au côté de Jesse Custer et de Cassidy, découvrez la vérité sur Dieu, les anges et le paradis. Totalement incorrect, férocement cynique et simplement jouissif, Preacher est un pilier de la culture comics moderne. Malgré le très moyen Histoires Anciennes, les nouveau tome traduit sous nos latitudes renous avec la qualité coutumière de la série. Indispensable.

 

Transmetropolitan de Warren Ellis

Autre série culte de Vertigo, Transmetropolitan est la quintescence du comics américain. Emmené par le fascinant et ordurier Spider Jerusalem accompagné de son agitateur d'intestins, Transmetropolitan passe au crible notre société en osant tout, et en allant très loin. Jamais comics n'a été si virulent et si politiquement troublant. Incontournable.

 

 

The Killing Joke d'Alan Moore

Scénarisé par le remarquable Alan Moore, The Killing Joke est un Batman aussi court que puissant. D'une confrontation entre le Joker et le Batman, l'anglais nous donne sa version de la naissance du pire ennemi de l'homme chauve-souris pour mieux les...rapprocher. Son seul défaut est d'être bien court...

 

 

The Boys de Garth Ennis

Voici la nouvelle série de Garth Ennis aux USA. Les super-héros sont devenus difficiles à contrôler, mais les boys sont là pour rétablir l'équilibre. Violent, impertinent, surprenant, hilarant et jouissif, The Boys est la relève toute désignée de Preacher à ne surtout pas manquer. Vous n'avez pas tout vu sur les hommes en costumes!



MANGAS:

 

LIONEL B.

Difficile de découvrir toutes les nouveautés en matière de mangas tant elles sont nombreuses d'une année à l'autre. Mais certaines retiennent plus facilement mon attention lorsqu'il s'agit d'héroïc fantasy. C'est la raison pour laquelle ce genre s'avère très présent dans mon top 5.

 

1- Ubel Blatt : Nous allons de surprises en surprises à chaque tome. Son univers de dark fantasy est particulièrement immersif, les personnages principaux très attachants et le dessin de Etorouji Shiono est superbe. En bref, une série toujours aussi excellente.

 

2- Guin Saga : Parmi les nouveautés, Guin Saga est un manga que tout fan d'héroïc fantasy se doit de posséder tant son histoire est captivante, son personnage principal particulièrement charismatique et les scènes d'actions nombreuses. Le tout est magnifiquement mis en image par le trait de Hajime Sawada (Blood of Matools).

 

3- Ikigami : Une autre nouveauté m'a surpris cette année. Il s'agit d'un manga d'anticipation très bien écrit dans lequel nous découvrons au fur et à mesure des tomes les victimes d'un système immoral.

 

4- Hokuto no Ken : Qui ne connaît pas Ken le survivant mérite de subir le hokuto shinken. Cette oeuvre, désormais culte, s'est vu réédité pour son trentième anniversaire dans une édition particulièrement respectueuse de la version japonaise.

 

5- Jackals : Jackals vous plonge dans un univers chaotique dans lequel baston et hémoglobine font bon ménage. Le tout est accompagné d'une histoire de guerre des gangs suffisamment bien ficelé pour que la sauce prenne. Au final, ce manga s'avère défoulant tant on est enivré par l'action. N'est-ce pas là le signe d'une réussite ?

 

 



 

 

 

 

 

 

 

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • je dirais :
    1-l'univers dark reign chez marvel.
    2- sinestro war avec green lantern
    3-la lignée de guillermo del toro

    en flop je dirais secret invasion chez marvel (lonf lent assommant)

    mon gros gros gros coup de coeur est walking dead.

    victor stone, le 3 janvier 2010 16:01