75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Soirée courts métrages dans la ville de Bondues

Publié il y a 7 ans par Richard B.

Découvrez « La petite fille qui mordait ses poupées »

Que faites-vous le mardi 10 novembre à 20h30 ?!

Si vous êtes du côté de la ville de Bondues (59), cette dernière avec Dick Laurent organise une soirée de courts métrages dans son Espace Culturel de la ville.

L'entrée est gratuite et la projection est suivie d'une rencontre avec les réalisateurs. Un moyen de découvrir sur grand écran le court métrage « La petite fille qui mordait ses poupées » de jonathan Rio, que vous pouvez aussi découvrir sur internet sur le site http://www.6nema.com (En cas de problème de visualisation il vous faudra cliquer sur la barre espace pour lancer la lecture).

Voici le programme de tout les courts métrages :

La petite fille qui mordait ses poupées de Jonathan Rio (2008, 9 mn)
Une petite fille reçoit une poupée pour Noël, c’est la poupée de ses rêves. Elle ne veut pas la quitter. Puis, elle prend l’habitude de la mordre au cou. Son vice prend peu à peu de l’ampleur lorsqu'elle commence à s’essayer avec ses autres jouets...

7 minutes de David Grondin (2006, 9 mn)
Monsieur Jacques est un sexagénaire en petite forme. Il consulte un médecin qui lui annonce qu’il ne lui reste plus que 7 minutes à vivre. Ce dernier se dépêche donc de dire au revoir à ses proches. Et les sept minutes s’écoulent…

Buenos Aires d'Eric Deschamps (2004, 14 mn)
1960. Jean, un truand qui vient de faire un braquage, rejoint dans un endroit désert la femme qu’il aime, Marion, pour s’envoler avec elle a Buenos Aires. Marion, de son coté, déchire l’un des billets d’avion et attend jean avec une arme.

Quelque chose en O de Marc Schaus (2006, 13 mn)
La fin des vacances. Fabrice, sa femme et sa fille, encore bébé, rentrent en voiture par de petites routes bucoliques d’arrière pays. Tout va bien jusqu’à ce que Fabrice se rende compte d’une chose : il ne parvient pas à revenir sur le prénom de sa fille. D’autant plus gênant qu’à l’arrière de la voiture, la petite grandit à vue d’œil.

Pink room d'Alban Mench (2004, 22 mn)
Comment une jeune femme, déçue par son compagnon qu'elle avait amoureusement invité dans sa bonbonnière pour une parfaite soirée romantique, en vient à le faire cochon pendu.
Prix spécial du jury - Festival de Palavas les flots - Grand prix du jury, Festival du court métrage humoristique de Montpellier - Premier prix "Atout Court", Festival Atout Court de Décines - Coup de cœur du jury, festival d'automne de Gardanne - Prix qualité CNC, plénière.

Informations : 03 20 25 99 34

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »