75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Bifff : fantômes, psychopathes et bébé

Publié il y a 7 ans par Richard B.

5éme jour au festival fantastique de Bruxelles

Alors que d'autres profitent des oeufs en chocolats lors de ce lundi de Pâques, nous, au Bifff, nous avons eu le droit à des fantômes, des psychopathes et à un bébé qui tétait bien autre chose que du lait maternelle.

La journée commença donc avec des histoires de fantômes, quatre pour être précis avec « 4BIA ». Ce film Thaïlandais est plutôt plaisant à voir, surtout dans sa troisième partie, particulièrement référentielle et drôle. Si les histoires proposées ne sont pas toutes de même qualité, l'ensemble restera toujours dans le correct.

Ensuite, nous avons pu découvrir le meilleur film de la journée avec « Grace », un film à déconseiller aux femmes enceintes et aux belles mères impatiente de contempler leur petit-fils. En tous cas Grace à beau avoir toute les qualités pour ressembler à un gentil et jolie bébé, lorsqu'il l'arrive l'heure de manger, il lui faut sa dose de sang !

The Beckoning marque un début de soirée un peu plus mitigé. En effet cette histoire de fantôme espagnol se croisant dans un mixte de l'exorciste, l'orphelinat et X-files possède un rythme irrégulier, et le scénario manque d'une certaine subtilité dans sa façon de raconter les choses en se voulant compliqué là ou il n'y avait pas besoin. Heureusement l'image est plutôt belle et les jeux d'acteurs sont bons.

S'enchaînera « Visions » un film Italien que lequel Vincent L. et moi-même n'avons pas apprécié de la même façon, même s'il faut reconnaître que ce dernier est par moment poussif. Très influencé « saw » sur le côté psychopathe aimant jouer avec ses victimes le film se montre cependant moins violent.

Puis la soirée s'est terminée avec I'll Never Die Alone, film argentin sans aucun intérêt que Vincent a qualifié de «pire film qu'il ait vu dans sa vie».

(image de I'll Never Die Alone)

article de Vincent L. et Richard B. du Bifff)

Source : scifi-universe

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »