Mon SFU
Qu'est ce que c'est ?
S'inscrire S'identifier

SciFi-Universe.com - l'encyclopédie des univers fantastiques


#30 : La (courte) vidéo du Dimanche sur SFU !

Article écrit par Sylvain T. le dimanche 30 novembre 2008 à 18:00
Tags : SciFi-Universe.com, La Main des Maitres

C’est déjà la fin de la seconde saison de « La (courte) vidéo du Dimanche » sur SciFi-Universe. Mais pas de panique, la saison 3 reviendra le 4 Janvier prochain toujours à la même heure. Le rendez-vous prend donc, quelques vacances, histoire de renflouer les caisses de nouveaux courts-métrages à vous présenter.
Mais pour terminer en beauté cette troisième saison, j’ai interviewé les créateurs de « La Main des Maitres », un court que je vous ai présenté il y a deux semaines dans le numéro 28. Je vous propose de le redécouvrir en haute-définition ci-dessous, puis, de lire l’interview de trois membres qui ont créé le film…
Si vous souhaitez discuter de ce court-métrage ou même nous en proposer un, venez nous faire part de vos commentaires sur le sujet dédié sur le forum de SciFi-Universe.


Interview des créateurs de « La Main des Maitres » :
SFU : Bonjour et merci de nous accorder cette interview, pourriez-vous vous présenter ? Looky : Bonjour, Looky, 21 ans, scorpion, auteur BD ("Nocturnes Rouges" aux Editions Soleil). Je suis à l'origine de tout ce qui touche à la conception graphique du projet : des designs en général (personnages, machines, lieux...), au story board puis au light board... etc. A cela s'ajoute la modélisation de personnages, les décors (matt-paintings) et enfin l'animation 2D.
Clément : Bonjour, je m'appelle Clément Delatre, 23 ans, et je viens du Nord Pas de Calais. Sur ce film, mon travail consistait à raller ^^. Sinon plus sérieusement : le texturing, shading, rendering personnages, props, décors, modeling par-ci par-là et le compositing.
CaYuS: Et bonjour, Adrien « CaYuS » Toupet, 22 ans, amoureux d'informatique et de cinéma, je travaille actuellement sur les VFX du prochain Rintaro. Dans notre court métrage je me suis chargé d'honorer mes qualités de fils spirituel de Michael Bay en m'occupant des effets spéciaux 3D (Simulations de particules, fluides, cloth...) ainsi que de l'animation 3D (Character Rigging & Animation).
SFU : Quels sont vos parcours professionnel avant de créer votre court-métrage « La Main des Maitres » ? Clément : Avant l'école Georges Méliès, je viens de St Luc Tournais option illustration ou j'y est passé 4 ans. Et avant... j'étais un mauvais élève ^^. J'ai toujours adoré dessiner, jouer aux jeux vidéos, le cinéma en général et les dessins animés.
CaYuS: Pour ma part, j'ai plus un passé de programmeur web, et j'ai également travaillé plusieurs années dans le sport électronique en France (compétitions de jeux vidéos). Mais suite à certains hasards et du fait que je commençais par m'ennuyer à écrire des lignes et des lignes de codes... j'ai préféré me réorienter vers l'image ou je peux pleinement mettre à profit mes connaissances techniques. D'où mon arrivée à l'école Georges Méliès et quelques stages en studios d'animation.
Looky : Je suis un adepte du graphisme et ai toujours préféré un crayon et du papier à toute autre choses, ce qui m'a valu bien des soucis à l'école... la preuve puisque j'en fus vite rejeté. De là je me suis forgé en autodidacte, en passant mes diplômes en candidat libre, en travaillant d'avantage les matières artistiques pour pouvoir intégrer, par exemple, l'école d'animation et d'effets spéciaux Georges Mélies.
SFU : « La Main des Maitres » est-il votre premier court-métrage ? Clément : Ensemble, oui.
SFU : D’où vous est venu le scénario pour « La Main des Maitres », pourquoi avoir choisis ce genre de thème qui pourrait très bien arriver dans un futur lointain ? Looky : C'est la crise V_V
CaYuS: Je ne sais pas si un jour on aura des bio-photocopieuse géante... mais sinon pour nous, tout a commencé un soir de novembre 2006, confortablement installés dans les fauteuils de la salle son de l'école...
Looky: ...Nous avions alors échangé des idées scénaristiques et des volontés techniques que nous voulions mettre en place dans notre court-métrage de fin d'étude - une ligne de conduite graphique axée autour de l'Art Nouveau et du Victorien, pas mal de défis techniques... etc...
Clément : De mon côté, je voulais une ambiance de guerre ! Un film assez rythmé avec des images riches.
Looky: Après un bon passage au mixeur nous avions le premier jet le soir même... puis le temps à affiné le scénario.
SFU : Par quoi avez-vous commencé ? Le scénario ? Le storyboard ? Quelle charge de travail un tel court-métrage représente-t-il en termes d’heures ? CaYuS : Il y a combien d'heures dans une année ?! En tous cas, cela nous a mis un an de production et quelques mois de pré-production.
Looky: Après on a suivi le schéma habituel de la pré-production, production et post-production. On a donc commencé par le scénario, designs, recherches, storyboard, puis l'animatique....
SFU : Quels outils avez-vous utilisés pour créer « La Main des Maitres » ? Looky : Pour ma part je me suis surtout servi - à travers le décor, les retouches d'animation et l'anim' faciale... et encore bien d'autres choses - de Photoshop. C'est un soft que j'utilisais beaucoup avant de rentrer dans l'école... je ne me voyais pas travailler avec un autre, c'est juste une question d'habitude. Après je m'aidais souvent de Maya pour ce qui est de certaines perspectives pour les matte-paintings. Idem pour les projections faciales sur Maya... c'était plus facile que de faire le tracking des visages avec After Effects.
Clément : A dire vrai, le choix ne s'est pas vraiment présenté, vu que nous avons utilisé les logiciels disponibles à l'école sur lesquels nous avions été formés. Pour ma part, Maya pour la 3D et After Effects pour le compositing. A cela vient s'ajouter Bodypaint pour le texturing parce que l'on peut peindre directement sur les objets 3D ce qui permet de gagner beaucoup de temps.
CaYuS : Et de mon côté, à part l'éternel Maya, j'ai passé pas mal de temps sur Houdini. Il s'agit d'un logiciel de 3D à part entière encore peu utilisé en France mais beaucoup utilisé à l'étranger pour ce qui concerne les gros effets spéciaux 3D. Dernièrement on l'a retrouvé sur des films comme Hulk, Hellboy 2 ou encore l'homme de sable de Spider-Man 3. C'est vraiment un logiciel très puissant avec lequel j'ai pu faire le sang, les débris et les explosions de fumées.
SFU : La qualité de l’image est impressionnante, comment avez-vous fait pour avoir un tel rendu ? Looky : Un grain de folie, beaucoup de nuits blanches, pas mal de références visuelles et un peu de Call Of Duty.... et du travail au plan.
Clément : On voulait quelque chose en terme de traitement qui se rapproche de la technique japonaise : Des props 3D avec du matt painting 2D et un mélange de personnages 2D/3D. Cela nous permettait de pouvoir pousser le détail au niveau de l'arrière plan. Après c'est plus un travail d'éclairage en essayant d'avoir des lumières et des ambiances assez marquées.
SFU : Une suite est-elle prévue ? Car le court-métrage se termine un peu brutalement, et je pense que nos lecteurs réclameront une suite? Looky : S'il se termine brutalement ce n'est pas anodin... peut être une vocation de s'en servir comme pilote pour un futur long. Pour l'instant nous concentrons nos efforts sur la diffusion d'un point de vue public... mais nous sommes évidemment friands de retours professionnels...
CaYuS : ... ou de propositions budgétaires... nous sommes ouverts a toutes discussions ;)
Clément : Le message est passé.
SFU : En parlant d’une éventuelle suite, peut-on en savoir plus sur ses personnages ? Sur l’univers créé pour ce court-métrage ? CaYuS : Pour les personnages de la suite, l'avenir vous le dira... De toute façon s'il y a développement d'un long métrage, il reposera sur le même nœud dramatique que l'on peut apprécier dans notre court-métrage... en mieux évidemment ! A savoir l'univers Steampunk, les protagonistes Ico & Chari, la Machine ? La Main des Maîtres -, l'État censeur....
SF-U : Quels sont vos projets à l’heure actuelle, qu’avez-vous prévu de faire dans l’avenir ? Une telle qualité de travail ne mériterait-elle pas d’être exploitée en créant peut être un long métrage d’animation cette fois-ci ? Clément : Looky continue ses albums BDs et développe sa propre série d'animation avec sa boîte (Soudja prod - "La Cour Des Miracles"), CaYuS fait des effets spéciaux pour la publicité et le cinéma et pour ma part je fais du rendu dans un studio d'animation.
Looky : Comme on disait plus haut, pour un éventuel long métrage, il va falloir attendre encore un petit peu...
CaYuS : En tous les cas, merci à l'ensemble du staff de Scifi-Universe pour l'interview... cela fait un bout de temps qu'on se connait, c'est toujours avec plaisir de voir que vous êtes toujours là. SFU powa ;)
Merci à vous tous pour cette interview :-)

A propos de cette actualité

#30 : La (courte) vidéo du Dimanche sur SFU ! : Fin de Saison - A la découverte des créateurs de la Main des Maitres...
 

N'hésitez pas à partager ce contenu s'il vous a intéressé.

Donnez votre avis

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »