75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Jurassic Park 2003

Publié il y a 14 ans par MRHA

Et si on clonait un…. Euh un mammouth par exemple ?

Non, il ne s'agit pas du titre de la prochaine production Spielberg, puisque l'intrigue est ici bien réelle et se déroule non pas dans une île tropicale mais dans le froid sibérien.
En effet, L'institut de recherche des cultures des micro-organismes de Novossibirsk (Fédération de Russie) pense très sérieusement faire revenir à la vie un mammouth mort voilà 30.000 ans.
Pour information, le mammouth est un proboscidien (c'est à dire avec une trompe, mais il n'est pas l'ancêtre direct des éléphants actuels) qui peuplait les terres froides de l'Europe d'alors. Le dernier représentant connu de Mammuthus primigenius est mort il y a 10.000 ans, autrement dit, il s'agit là d'une espèce récente et contemporaine à l'homme (rien à voir avec les dinosaures). Depuis 1900 et la découverte du premier mammouth congelé par des chasseurs d'élans on a trouvé plusieurs exemplaires parfaitement conservés dans la glace. Et il se trouve que l'exemplaire nous intéressant ici a conservé des cellules au niveau de la patte qui semblent être exploitables en vue d'un clonage.
Ainsi, les scientifiques russes sont sur le point de faire une découverte de taille : si les examens terminaux confirment le bon état de l'ADN, son séquençage nous permettra dans un premier temps d'affiner les modèles évolutifs avec les techniques de biologie moléculaires, plus à même de nous donner des réponses sur l'évolution des proboscidiens que les simples relevés fossiles. Mais là où ça devient très intéressant c'est que le professeur Kazufumi Goto envisage très sérieusement de tenter le clonage de cet ADN permettant ainsi de faire renaître l'animal disparut.
M. Goto envisage en effet la possibilité de créer premièrement un hybride entre l'éléphant et le mammouth en fécondant artificiellement une femelle éléphant avec l'ADN du mammouth. Puis en répétant l'opération plusieurs fois au fil des générations, on obtiendrait ainsi une lignée se rapprochant de plus en plus du mammouth et évacuant les caractères propres à l'éléphant, pour aboutir à un mammouth parfait. La technique de clonage est ainsi séquentielle.
On envisage d'or et déjà à créer une réserve de mammouths dans la péninsule du Kamtchatka (Russie orientale) où les animaux pourront vivre dans un environnement proche de celui de leurs ancêtres.
Si vous voulez voir une image de ce qu'on pourrait rencontrer dans le parc animalier du futur, voici un dessin de reconstitution d'un mammouth laineux :

Vous avez envie d'en parler avec les autres internautes ? Etes vous enthousiaste quant-à ce projet ou plutôt pensez-vous qu'il ne faut pas jouer au sorcier avec la science ? Vous pouvez en discuter dans ce topic des forums SciFi-Universe !

Source : AFP

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »