75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Premiere de Don't Wake the Dead en Allemagne

Publié il y a 8 ans par Nicolas L.

Le dernier film d'Andreas Schnaas: des filles et des zombies!

Amateur d’underground allemand, voici quelques nouvelles Andreas Schnaas. Son dernier film qui, comme d’habitude, mélange gore extrême et humour noir a eu l’honneur de sa Première le 2 mai, à Hambourg. La projection de Don't Wake the Dead a même été suivie par un concert métal offert par le groupe de Schnaas (qui est également chanteur en plus de réalisateur).
Si le cinéaste s’est contenté de commenter son film en disant qu’il le considère comme son meilleur film avec 85 minutes de rock et d’action. Le scénariste Ted Goeghegan (Barricade, Nikos), lui, s’est montré plus loquace : « l’histoire raconte les mésaventures d’un groupe d’étudiantes en art qui s’installent pour une nuit dans un vieux château. Elles ne savent pas que les lieux ont servi de repaire à des chevaliers Templiers et des occultistes Nazis. Et quand le sang souille ce sol sacré, des légions de damnés commencent alors à sortir de leurs tombes. C’est alors que les jeunes femmes vont devoir échapper à des goules médiévales et des zombies SS, jusqu’à ce qu’un mystérieux étrangers armé jusqu’au vienne les secourir. »

Diaporama photo : Don't Wake the Dead

Source : Fangoria.com

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »