75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Shutter Island fait le plein de stars

Publié il y a 8 ans par Nicolas L.

Quand le Tout Hollywood s'amuse à jouer aux fous dangereux

Quand Martin Scorcese s’attaque au psycho-thriller bien flippant, cela ne peut qu’attirer du beau monde, surtout lorsque le film est une adaptation de Shutter Island, l’un des tous meilleurs romans du célèbre écrivain Dennis Lehane, imminent spécialiste du roman noir très, très glauque.
En effet, après Leonardo di Caprio, Mark Ruffalo, Ben Kingsley, Michelle Williams et Patricia Clarkson, c’est au tour de Emily Mortimer, Jackie Earle Grey et Max Von Sydow de rejoindre la distribution de ce film très attendu dont la production devrait commencer le 6 mars.
Dans Shutter Island, deux marshalls, Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont appelés sur Shutter Island, une île où a été aménagé un hôpital psychiatrique chargé de s'occuper de malades schizophrènes très dangereux. L’une des patientes aurait en effet disparu. Arrivés sur place, ils vont constater l’attitude étrange du personnel soignant, très réticent à leur présence. Au fur et à mesure de leur enquête, ils vont découvrir que des choses troublantes se passent dans cet hopital hautement sécurisé. Et quel secret se cache donc dans ce phare protégé par des rangées de barbelé ?

Source : Hollywood Reporter

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »