75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Affaire Lord of the Rings : les héritiers de Tolkien portent plainte

Publié il y a 8 ans par Nicolas L.

Le torchon brule entre New Line et les héritiers de Tolkien

Quelques jours seulement après que Guillermo Del Toro ait confirmé sa participation au poste de réalisateur des deux volets prévus pour adapter sur grand écran The Hobbit, l’organisation défendant les intérets des héritiers de J.R.R. tolkien a décidé de porter plainte contre New Line Cinema. Voici en bref la matière de cette plainte : "Les actionnaires de The Tolkien Trust, association britannique, portent plainte contre la compagnie New Line Cinema pour un manquement volontaire au paiement des droits de participation aux profits d’exploitation portant sur les trois films de la trilogie Lord of the Rings. Les héritiers de J.R.R. Tolkien et le célèbre éditeur Harper Collins Publishing sont co-signataires de la plainte qui a été déposée au tribunal de Los Angeles Superior Court." La trilogie du Seigneur des Anneaux est la saga cinématographique la plus rentable de l’histoire du cinéma. Les recettes brutes, à l’échelle mondiale, s’élèvent à plus de 6 milliards de dollars. Nonobstant l’immense succès financier du film, et malgré un accord de participation aux bénéfices accordé aux demandeurs ci-dessus, New Line Cinema a omis de verser une quelconque partie des bénéfices à ses partenaires. Steven Maier, l’avocat des plaignants a déclaré "les actionnaires de The Tolkien Trust ont essayé d’éviter les poursuites judiciaires, mais malheureusement les demandes de négociations à l’amiable n’ont pas eu de retour. Maintenant, New Line n’a plus aucune autre option que de se présenter devant le tribunal. New Line est coupable de ne pas avoir versé un seul penny à ses partenaires en dépit des milliards de dollars de revenus générés par les trois films. Pour aggraver les choses, New Line a même négligé de contacter mes clients pour demander autorisation sur les deux prochains films de la série . Mes clients sont très choqués de l’attitude arrogante de New Line." La plainte – entre autres exigences - est appuyée d’une demande d’indemnisation compensatoire de 150 millions de dollars, qui représente le dédommagement aux injures subies, et de plus les plaignants demandent que la cour fasse annuler le contrat d’exploitation établi entre New Line et les détenteurs des droits des œuvres de Tolkien - c'est-à-dire eux-mêmes -, en raison de la nature grave et injurieuse de la violation des accords (ndt: ce qui bien évidemment annulerait tout projet d'adapatation). Bonnie Eskanavi, l’avocate américaine qui a déposé la plainte a declaré : « New Line a apporté un sens nouveau à l’expression « comptabilité évasive ». Je n’arrive pas à imaginer comment diable ils vont arriver à expliquer devant le tribunal comment on peut arriver à engranger des milliards de dollars, sans pour autant penser à verser un centime aux héritiers du créateur, et cela malgré les accords signés. »

Source : J.R.R Tolkien Estate Press Release

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Ils ont tout à fait raison de demander réparation !!
    C'est une manie chez les grands studios de vouloir toujours avoir encore plus d'argent.
    Tant que le cinéma sera dirigé par des gens comme ça, ça ira dans le mur à chaque fois...
    hayden, le 13 février 2008 09:01
  • C'est vache de la part de New Line, je pense que le juge ne peut que donner raison aux héritiers de Tolkien.

    Espérons seulement que cela n'annulera pas l'adaptation de Bilbo, et que cette fois-ci tout se fera dans les règles !
    Nnexxus, le 13 février 2008 11:54
  • En fait, c'est trè simple, si les plaignants obtiennent gain de cause sur TOUTES leurs demandes, le contrat lié avec New Line sera dénoncé et la compagnie ne pourra pas en l'état produire The Hobbit. Maintenant, rien n'est fait, et des voies de sortie légales peuvent bien entendu être trouvées
    Nicolas L, le 13 février 2008 13:33