75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les coups de coeur de Han Maximus pour 2006

Publié il y a 10 ans par Richard B.

Des films, des DVD et des BD à découvrir

Chaque année se termine sous le son des bilans, des coups de coeur et des coups de griffes. Alors que faut-il retenir de 2006 ?
5 films :

1- V pour vendetta Ovni pour Hollywood, Puissant pour le spectateur. V pour Vendetta c’est un film rare, audacieux, fort. Un film à la fois spectaculaire et intelligent. V pour Vendetta c’est un de ses films qui ne s'oublient pas et qui une fois sortie vous donne envie d’y repenser et de le revoir. De plus à l’heure des lois passant, permettant des surveillances de plus pointu des citoyens et des médias contrôlés, V pour Vendetta n’est plus si loin de nous et ne fait que rappeler que la détresse de l’homme a souvent mené des dictateurs au pouvoir !

2- Le Prestige Décidément, la fin d’année 2006 est riche en bonne surprise dans nos cinémas, entre le fils de l’homme, The Host et maintenant le prestige il y a vraiment de quoi passer des moments prestigieux. Scénario habile, casting top niveau et mise en scène somptueuse, tout est là pour faire prendre du plaisir aux spectateurs. Immanquable !

3- Le fils de l'homme En rendant son film palpable et en ayant des acteurs de pointe, Alfonso Cuaron signe un film d’anticipation de premier ordre. Efficace, prenant et scotchant, ne vous y trompez pas, le fils de l’homme est Avant tout un vrai film d’anticipation qui n’utilise pas forcément les feux d’artifice pour impressionner.

4- Bubba Ho-Tep Petite série B qui offre assez d’originalité et de savoir-faire pour sortir de l’eau et exploser au grand jour ! Bruce Campbell et Ossie Davis assurent un maximum et Don Coscarelli fut rarement autant inspiré et subtil. Beau, intense, drôle, fantastique, Bubba est Ho-Top

5- LA FONTAINE Weisz et Jackman offrent une véritable, et émouvante performance. Un film beau, intelligent et fort, dégageant de l’amour avec un grand A. L’amour et la vie sont-ils éternels ?
5 DVD :

1- Coffret Superman En un mot : SuperDVD. Je ne crois pas avoir vu une saga aussi bien traitée en DVD, tout y est évoqué, et surtout il n’y a pas de langue de bois. Les images d’archives de tournages sont nombreuses de même que les interventions, et les bonus du DVD 10 et 11 justifient pleinement d’acquérir le coffret, et cela, malgré la présence de l’horrible Superman4. Le meilleur coffret qui ait été fait pour une saga !

2- La Mouche édition prestige Un film culte, mérite un DVD culte. Voilà chose faite ! En plus d’avoir une image et un son assez somptueux, ce DVD possède un making-off énorme avoisinant les 136 minutes, voire plus si l’on regroupe les 40 minutes d’interventions qui peuvent se rajouter au making-of (si,si !) et un commentaire audio du réalisateur entièrement sous-titré en français. Avec de tels DVD, il y a respect et merci à la fox !

3- Bubba Ho-Tep Au final une édition Collector terrible ^^ Le film en lui-même mérite déjà l’achat, mais en plus le making-off, les commentaires audio et le court métrage Debil Dead combleront de bonheur les fans !

4- Coffret Renaissance Je parle ici du coffret Ultimate. La présentation de ce coffret fait honneur au support et possède une grande classe ! De plus à l’intérieur nous y retrouvons la bande originale du film, une affiche et surtout un beau livre making-off. L’image du DVD est parfaitement contrastée entre les noirs et les blancs. Le son assure ! Et les bonus sont assez corrects, bref une édition digne de ce nom !

5- Les 4 Fantastiques Collector Au finale ce DVD collector surprend. Pour un tel film autant dire que nous pouvons nous estimer combler. En effet le film est divertissant mais loin d’être un chef d’œuvre. Ce DVD remplit largement sa mission et surprend même grâce à deux bonus plutôt carré et largement agréable (Fantastic Tour et Making-off de 90mn)
5 BD :

1- Universal War one 6 Je n’ai plus peur de le dire : pour moi, universal War one et le chef-d'œuvre de la bande dessinée. Scénario et dessin faisant une parfaite cohésion et qui scotchera par sa cohérence comme pas son coup de théâtre : logique et redoutable. UW1 confirme les espérances et me fait Office de référence ultime de la science-fiction.

2- Korrigans : Le peuple de Dana Korrigans, c’est un peu le seigneur des anneaux de la bande dessinée. D’accord, on va me sauter dessus en disant que j’exagère et que les auteurs n’ont rien inventé. Mais je dirais simplement que la force visuelle, la manière dont cela nous est conté, ne m’est jamais parue aussi féerique en bande dessinée. Vivement le quatrième et dernier tome.

3- Goon : Tas de ruines À acquérir d’urgence, The Goon, c’est des histoires inventives, un humour noir sans concession, des répliques jubilatoires et un dessin adapté à toutes les situations. Et si vous n'êtes pas d’accord avec ça, je vous envoie le Goon. Chef d’œuvre ! PS cependant : âme bien pensante s’abstenir ^^.

4- Le Fléau des dieux 6 Valérie Mangin et son compagnon Denis Bajram via Quadrant solaire semblent partis vers les hautes sphères et semblent avoir décidé d’offrir le compromis entre belles bandes dessinées fun et science-fiction intelligente. Si les autres productions de cette collection sont à la hauteur du fléau des dieux et de UW1, autant dire que les futures lectures seront passionnantes. La barre est mise haute et il faut bien se dire que forcément il y aura parfois des baisses, mais pour l’instant les dieux semble aimer ce fléau et ils lui ont permis d’avoir forte allure jusqu’au bout.

5- Spider-Man : l'intégrale 1973 Une année forte pour le tisseur, puisque 30 ans après tout les fans en parlent encore. 1973, la fameuse année ou Gwen Stacy quitte Peter Parker. Une année qui frappa de plein fouet les aventures de Spider-Man et peu de périodes dans les aventures du tisseur restent autant dans les mémoires. Merci à l’éditeur de nous faire revivre cet épisode dans un admirable intégral.
Musique de films :
Seules 2 bandes originales de films me viennent à l’esprit pour une année de ce côté assez banal.

1- V pour vendetta B.O.F. tout simplement magnifique et varié. Dario Marianelli et sa somptueuse musique ce mélange habilement à Cry Me A River de Julie London, I Found A Reason de Cat Power et Bird Gerhl d’Antony & The Johnson. Dario Marianelli connaît ses classiques et utilise habilement l’ouverture 1812 de Tchaikovsky.

2- Superman return John Ottman récupère et apprivoise les thèmes de John Williams. Mais il n’en oublie pas d’apporter aussi sa patte. Frisson garanti.

Pas Top

Comme je n'aime pas vraiment casser pour casser, je me contenterais de mette un gros coup de griffe sur 2 remakes purement inutiles : The Fog et la malédiction. Les 2 films à vraiment éviter!

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »