75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Suivez l'ombre de l'oiseau lyre...

Publié il y a 10 ans par Christophe B.

et découvrez un nouveau roman !

Nos amis de la maison d'édition Au Diable Vauvert nous préparent une belle rentrée pour le mois de septembre 2006, avec la sortie de L'Ombre de l'oiseau lyre de l'écrivain espagnol Andrés Ibanez.
Après Le Monde selon Varick, Andrés Ibanez défie à nouveau le temps et l'espace. Avec l'histoire d'Adébar, il nous offre un éclairage inédit sur les contes et ce que nous croyons savoir des limites de la réalité. Un roman de fantasy exceptionnel de richesse et de profondeur !
L'histoire : Après la perte de son âme, Adénar, jeune prince de la planète Glabris, souffre d’un mal inconnu dans son pays : l’ennui. Parti à la recherche d’un remède sur la planète Demonia, il découvre Floria, ville déconcertante où il s’aperçoit que son existence et celle de sa planète sont ici les éléments d’un conte pour enfants. Guidé par un oiseau mystérieux, Adénar est désormais confronté à lui-même pour démêler l’illusion de la réalité : est-il l’incarnation d’un conte ou simplement un enfant amnésique et perdu ? Sa quête aventureuse va le conduire à rencontrer des personnages aussi extravagants que Mirmidón Aguanópulos, Emory Lemorey le Voyageur ou Víctor Braunsfeld, un milliardaire de quatorze ans, et à pénétrer les mystères du vieux palais Turpestis, jusqu’à découvrir le secret de ses origines et ce qui se cache derrière l’apparence idyllique de ce monde.

Au-delà du récit féerique, L'Ombre de l'oiseau lyre est un magnifique roman d’apprentissage et une satire politique sans concession d’un monde dominé par un totalitarisme Orwellien (1984). Les aventures d’Adénar sont une invitation à la réflexion et une mise en question de ce que nous tenons pour évident.
Dans ce roman foisonnant, où les fées croisent des psychiatres, où les mages rencontrent des fonctionnaires kafkaïens, où les alchimistes fréquentent des clubs anglais, Andrés Ibáñez a su mêler l’univers des contes au récit fantastique et à la science fiction, pour réussir un roman envoûtant, magnifique tribut à la littérature et au merveilleux et véritable plaidoyer en faveur du rêve comme arme contre l’immobilisme social et politique.
Jetez vous dessus dès le 07 septembre 2006 !

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »