75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

L'homme qui valait 3 milliards

Publié il y a 10 ans par David Q.

A partir du 8 mai 2006 sur SciFi

La célèbre série L'homme qui valait 3 milliards va venir booster les capacités naturelles de Sci Fi à partir du 8 mai pour la transformer en chaîne bionique. Du lundi au Vendredi à 17h30, vous pourrez admirer la force et la vitesse du beau Steve Austin, charmeur de ces dames. Si vous n'étiez pas né à l'époque où les implants bioniques étaient autorisés sur les acteurs de séries TV, voici un petit topo sur ce qu'il faut savoir pour ne pas avoir l'air con dans les soirées entre amis.
« Steve Austin, astronaute. Un homme tout juste vivant. Messieurs, nous pouvons le reconstruire, nous en avons la possibilité technique. Nous sommes capables de donner naissance au premier homme bionique. Steve Austin deviendra cet homme : il sera supérieur à ce qu’il était avant l’accident. Plus fort, plus rapide... En un mot, le meilleur ! »
Série de 98 épisodes créée en 1974 par Kenneth Johnson avec Lee Majors, Richard Anderson, Jennifer Darling. Suite à un grave accident, un astronaute se voit sauvé grâce à des implants bioniques, qui vont lui permettre d'accomplir divers exploits. Il peut dès lors courir bien plus vite, voir bien plus loin, soulever des charges bien plus lourdes. Il devient ainsi un agent du Bureau gouvernemental de l'information scientifique (Government Office of Scientific Information), sous la direction d'Oscar Goldman.
Créée par Kenneth Johnson, « L'homme qui valait 3 milliards » a rendu célèbre le désormais reconnu Lee Majors. Adaptée du roman « Cyborg » de Martin Caidin, auteur connu dans le monde de la science-fiction, cette série devait au départ être un long-métrage. Elle a eu un tel succès qu’un spin-off, « Super Jaimie », a rapidement vu le jour. Les cross-over se sont alors multipliés entre les deux séries pour le plus grand bonheur des téléspectateurs. Véritable phénomène mondial, « L’homme qui valait 3 milliard » fait partie des nombreuses séries évoquées pour un remake à Hollywood. Jim Carrey était notamment pressenti pour le rôle-titre.
Lee Majors À partir des années 60, Lee Majors enchaîne les succès à la télévision, devenant l'idole de plusieurs générations. Parallèlement à sa carrière au petit écran, Lee Majors apparaît au cinéma dans des films comme «L’invasion des Piranhas » ou « Espions dans la ville ». Pendant les années 1980, il se consacre uniquement à la télévision et devient le héros de « L’homme qui tombe à pic » de 1981 à 1986. Il retrouvera le cinéma en 1997 avec « Trojan war » et tourne depuis dans de nombreux films, dont les comédies « Menteur menteur » et « Snow, sex and sun » en 2001.
Le saviez-vous ? Dans la version originale, la reconstruction de Steve Austin avait coûté 6 millions de dollars (titre original de la série : The Six Million Dollar Man). Étonnamment, lorsque la série arrive en France, le coût passe à 3 milliards ! A l’époque, l’équivalent de 6 millions de dollar était de 30 millions de Francs... Il s'agit en fait de 3 milliards d'anciens Francs ! Et en euros cela ferait combien ?
FICHE TECHNIQUE Série créée par : Kenneth JohnsonL’incroyable Hulk », « V », « Alien nation ») Année de production : 1974 Nb d’épisodes : 98x47’ Avec : Lee Majors (Steve Austin), Richard Anderson (Oscar Goldman) Guests : Stéphanie Powers (« Pour l’amour du risque »), Farrah Fawcett (« Drôle de dames), William Shatner, Kim Basinger Producteur exécutif : Harvey Bennett

Source : Sci Fi France

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »