75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les Happy Tree Friends

Publié il y a 11 ans par Lucie M.

Au cinéma !

Le 12 avril 2006 débarquera en France, et sur grand écran, nos chers Happy Tree Friends. Cette série d’animation flash raconte les mésaventures gores de petits animaux aux couleurs éclatantes. Il y a Cuddles, un petit lapin au doux pelage, Giggles, petit écureuil femelle bêbête, Lumpy, élan à la fourrure bleu complètement à côté de la plaque, Splendid, le super écureuil volant, Flippy, l’ours vétéran du Vietnam près à péter les plombs dès qu’il entend un crépitement de flammes, etc. Toute cette ménagerie, se retrouvera donc sur grand écran avec au programme des épisodes inédits accompagnés d'une séquence making-of pour en savoir plus sur les créateurs. Toutefois ce n’est pas tout ! C'est Bac Films qui nous propose de découvrir au cinéma cette création américaine des plus hilarantes et une avant-première sera diffusée le 29 janvier 2006 en clôture du Festival Fantastic’Arts de Gérardmer.
Si vous n’êtes pas encore initié aux trépidantes et sanglantes aventures des Happy Tree Friends, rendez-vous sur le site officiel où vous pouvez consulter des épisodes.

Diaporama photo : Happy Tree Friends [2006]

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »