75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Vu sur le Web : des insectes militaires

Publié il y a 12 ans par Gil P.

l'attaque des drones

Ci-dessous un article concernant des recherches en drones de la taille d'un insecte à des fins militaires :
La Defense Science and Technologie Organisation, une organisation gouvernementale australienne, travaille à un projet d'essaim de robots miniatures destiné à effectuer des missions militaires dans des environnements trop dangereux pour les humains.
Ce projet très sérieux, révélé par l'AFP, s'inspire des essaims d'insectes. Ces derniers démontrent en effet une capacité d'adaptation et une grande versatilité dans la nature. L'objectif de la recherche est de reproduire ce fonctionnement à l'aide d'algorithmes, et de développer un réseau intelligent et communicant.
Un essaim serait composé de milliers de drones, des micro robots qui marchent, rampent, volent et nagent, dont chacun coûterait 20.000 dollars australiens (14.000 US$). Cher ? Non, comparé aux millions de dollars investis dans des véhicules, et surtout au coût des vies humaines. Sans parler des charges de formation, d'entraînement et d'équipement d'un militaire. En revanche, le projet qui n'aboutira pas avant 10 à 15 ans prévoit de pouvoir équiper les drones d'armes. Lesquelles à cette taille ?

Lire la suite de l'article

Source : AFP / Silicon.fr

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »