75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Le minibus d'Antibes

Publié il y a 12 ans par David Q.

mini-avancée technologique ?

A Antibes, une ligne de minibus a été mise en place. Elle assure la liaison entre le port et la vieille ville et 20 personnes peuvent rentrer en même temps dans ce minibus. Lorsque vous entrez, vous apercevez que le chauffeur n'est pas là, il va surement revenir. Mais où va-t-il s'installer ? Il n'y a pas de place pour le conducteur, pas de volant, rien ! Voilà que les portes se ferment, le minibus part, tout seul, sans chauffeur. Ce n'est pas le synopsis d'un nouveau film d'horreur « Prisonnier du Bus d'Antibes », ni de la science-fiction, c'est une expérience bel et bien réalisée à Antibes depuis le 3 juin. C'est sur la ligne droite longue de 430 mètres rejoignant le port Vauban de la vieille ville qu'ont été installé des aimants tous les trois mètres afin de guider ce bus. Le parcours est ainsi automatisé et l es arrêts sont préprogrammés. Le bus doit évoluer parmi les deux-roues et les piétons, c'est pourquoi un sytème d'évitement des obstacles avec un balayage de faisceau laser a été mis en place. Notons par ailleurs que le bus est électrique, donc parfaitement silencieux. Sa vitesse est limitée à 20 km/h, mais ceci n'est pas génant dans un paysage urbain. Si les tests sont concluants (ie un minimum de morts), la ligne sera étendue à 1,4 kilomètres et le parking en construction à côté du port sera une des extrémités de cettte ligne, afin de limiter de plus d'un quart, selon les espérances de la direction de ce projet, le nombre de voitures entrant dans la vieille ville.
Ce système a été développé par l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) dans le cadre du projet européen CyberCars (www.cybercars.org), projet visant à réduire la circulation en ville. Des « cybercars » circulent déjà à Hambourg et à Amsterdam, et de plus Rotterdam , Brisbane , Haïfa , Lausanne , Copenhague , Bayonne et Nancy sont sur la liste des prochaines villes participant à ce projet. Le projet CyberCars ne concerne pas seulement les minibus, mais aussi les voitures. Un parc de voitures serait disponible à une certaine communauté : ceux qui auront payé la cotisation. Un tel système qui est l'extension du covoiturage est déjà disponible dans de nombreuses villes suisses serait donc mis en place, mais avec encore plus d'avantages. En effet ces véhicules seraient automatisée, et ainsi en plus de la libération de l'effort de conduite, et donc la possibilité de faire autre chose, il n'y aurait plus de problème de stationnement : Une fois arrivé, vous descendez, et le véhicule poursuit sa route, c'est en fait un taxi public si l'on veut simplifier. De plus, ces véhicules seront propres et silencieux, fini la cacophonie des villes et la pollution dûe aux hydrocarbures.
Enfin, tout ceci est un projet qui a de belles ambitions, qui semble avoir de bons débuts chez les helvètes, mais plusieurs problèmes se posent encore. En effet, le guidage est effectué ici en ligne droite, il reste donc d'énormes progès à faire pour avoir droit à des circuits complexes. Mais aussi, le plus important reste à mobiliser les usagers des voitures pour qu'ils acceptent d'abandonner leur véhicule à l'entrée des villes. Ce n'est pas sans raison que le covoiturage n'est pas une pratique à grand succès en France. De plus, la voiture propre n'est pas encore là, l'électrique n'est pas l'idéal et les autres carburants ne sont pas encore couronnés de succès. Donc ce projet est encore à ses débuts, même si de grandes avancées ont été faites, ce n'est pas demain qu'il verra le jour, mais surement après-demain. Venez donc en discutez sur le forum sur le topic spécialement crée pour cette actualité.

Source : Bordeaux 7, AFP, L'Express, INRIA et CyberCars

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »