75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

The Suffering, un jeu qui décape

Publié il y a 12 ans par David Q.

Quelques images et vidéos histoire de vous allécher

Vous avez toujours voulu savoir ce qui se passait dans le prisons de haute sécurité ? La série "Oz" vous semble gentillette ? Midway a pensé à vous en réalisant le jeu The Suffering qui utilise les ficelles de l'horreur et de l'épouvante pour vous plonger au coeur d'une troublante prison. The Suffering distille son ambiance durant neufs niveaux, au cours desquels les éclairages dynamiques font apparaître les visions effrayantes d’horribles découvertes et de séquences de combat forcenées. Dans l’univers ténébreux de The Suffering, les créatures surgissent de l’ombre pour attaquer, jaillissant hors des cellules, hors des pièces, du sol et des arbres, et prenant le joueur par surprise de manière toujours plus dérangeante. Dans la peau de Torque, le personnage principal du jeu, les joueurs croisent le chemin de toute une clique de criminels particulièrement endurcis, de gardiens et d’apparitions grotesques.
L'histoire du jeu est simple; Incarcéré pour un meurtre dont on ignore s’il est ou non l’auteur, Torque est le prochain prisonnier sur la liste des exécutions lorsque des apparitions assiègent la prison et le libèrent par inadvertance. En utilisant plus d’une dizaine d’armes mortelles, Torque se met en quête de découvrir son passé et de percer les secrets mortifères de The Suffering. Dans le jeu, les joueurs peuvent transformer Torque en son monstrueux alter ego, et lâcher toute la puissance de sa fureur primitive lorsqu’il doit affronter 12 horribles créatures. En fonction de leur manière de jouer, les joueurs pourront terminer The Suffering sur trois fins différentes, pour une expérience de jeu unique.
Stan Winston, le célèbre concepteur de créatures et effets spéciaux, a magnifié l’horreur larvée de The Suffering en créant les personnages malsains du jeu. Pendant plus de 30 ans, Stan Winston a imaginé des personnages, des créatures et des monstres pour le cinéma et la télévision ; récompensé par quatre Academy Awards, il est à l’origine de la plupart des plus mémorables créatures du grand écran, parmi lesquelles les dinosaures de Jurassic Park, les monstruosités extraterrestres de Aliens et l’étonnant personnage d’Edward aux Mains d’Argent. Nominé aux Academy Awards pour A.I. Intelligence Artificielle, Stan Winston a également travaillé sur Terminator 3 avec Arnold Schwarzenegger.
> La fiche du jeu sur SFU > Le site officiel du jeu
GALERIE D'IMAGES Voici quelques images tirées du jeu. Vous pouvez admirer le côté magique et enchanteur de l'hémoglobine éclatante (C'est ironique bien sur).
VIDEOS Vous pouvez visualiser deux mini clips vidéo du jeu pour vous faire une idée de ce qu'il va donner. N'oubliez pas que vous pouvez faire un click droit sur les liens et sélectionnez "Enregistrez la cible sous..." pour les enregistrer.
CLIP 1 > Real Media - 30Ko/s > Real Media - 100Ko/s > Windows Media - 30Ko/s > Windows Media - 100Ko/s
CLIP 2 > Real Media - 30Ko/s > Real Media - 100Ko/s > Windows Media - 30Ko/s > Windows Media - 100Ko/s
> Donnez votre avis sur ces clips vidéo dans nos forums

Diaporama photo : The Suffering [2004]

Source : SciFi-Universe.com

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »