Portrait de famille : L'appel de Cthulhu 6ème édition

Publié il y a 10 mois par Vincent L.

Portrait de famille : L'appel de Cthulhu 6ème édition : 2ème partie : les campagnes...

2ème partie : les campagnes...

Sorti en 2008, L'appel de Cthulhu 6ème édition aura eu une belle et longue vie. Deux livres de base, trente-neuf suppléments, cinq écrans de jeu, voici quelques chiffres qui prouvent, si besoin en était encore, que le jeu fait bel et bien parti des incontournables du jeu de rôle après plus de trente ans d'existence. Alors que la 7ème édition pointe le bout de son nez, petite rétrospective de la copieuse gamme de la 6ème édition.

Après les recueils de scénarios, voici les campagnes !


L’Appel de Cthulhu vous plonge dans les écrits et l’univers de l’écrivain américain H.P. Lovecraft. Entrez dans la peau d’intrépides investigateurs parcourant les années vingt, mais aussi d’autres époques, confrontés à des secrets antédiluviens, à des créatures que l’esprit peut à peine appréhender, des lieux que l’être humain ne devrait jamais découvrir, et encore moins fouler… La compréhension de la véritable histoire de l’univers vous emmènera aux frontières de la folie, et le plus souvent, au-delà

Les Oripeaux du Roi

Prix : 36€

Traduction d'un supplément Chaosium

Londres, octobre 1928. Les artistes découvrent que leurs travaux sont étrangement influencés. Leurs œuvres comportent des scènes de soulèvement et de désordre. Les séances de médiums s’achètent dans la confusion. Certaines personnes sont affectées par des changements d’humeur. Tous rêvent de la venue d’un pouvoir surhumain sur Terre. Sa corruption, à l’approche de ce terrible hiver, se fait particulièrement sentir.

Note : 80%. En lieu et place du traditionnel recueil de scénario, Les Editions Sans-Détour ont pris le parti de sortir une longue campagne pour L'appel de Cthulhu. Complète et relativement facile à mettre en place pour un maître de jeu, Les Oripeaux du Roi amènera les joueurs aux quatre coins du globe sur les traces d'un des Grands Anciens les plus intéressants du mythe. Avec un peu de travail, notamment en approfondissant encore plus toute la partie santé mentale, et, surtout, en rendant certains passages moins meurtriers, cette campagne risque de laisser aux joueurs des souvenirs impérissables. (Lire la critique complète)

 

Par delà les Montagnes Hallucinées

Prix : 85€

Traduction d'un supplément Chaosium/Pegasus Spiele

1930. L’Université Miskatonic organise une expédition d’exploration dans l’Antarctique. D’étranges découvertes sont réalisées et peu de faits sont relatés par les rares survivants. Aujourd’hui, 1933, l’expédition Starkweather - Moore se prépare à suivre les traces de la première. Elle quittera New York et se dirigera bientôt vers le coeur de l’Antarctique à la recherche de réponses aux nombreuses questions et traces laissées par leurs prédécesseurs. Les investigateurs participeront à cette incroyable aventure humaine et tenteront de survivre en affrontant les aléas du quotidien, ainsi que les forces de la nature. Peut-être alors découvriront-ils ce qui se cache Par-delà les Montagnes Hallucinées…

Note : 85%. Impressionnant, c'est le mot qui vient immédiatement à l'esprit en achevant la lecture de ces Montagnes Hallucinées ; impeccablement construit, tant au niveau des aspects didactiques que du style d'écriture, ce supplément promet une fabuleuse campagne dont le fond est à la hauteur de son ambitieuse idée de départ (à savoir donner une suite aux Montagnes Hallucinées de Lovecraft). Effrayant, c'est le second terme qui arrive en tête dès que l'on se met à réfléchir un petit peu ; en effet, jouer Par delà les Montagnes Hallucinées, c'est s'engager sur plusieurs dizaines de séances, et pour plus d'une centaine d'heures de jeu. Pour le maître de jeu, le travail s'annonce ainsi titanesque (malgré tous les efforts déployés pour lui simplifier la tâche), mais pour les joueurs, c'est une expérience de jeu mémorable qui se profile. (Lire la critique complète)

 

Les Ombres de Yog-Sothoth

Prix : 29€

Traduction d'un supplément Chaosium

Dans la ville de Boston, la loge occulte du Crépuscule d’Argent s’essaie à des pratiques ésotériques. À New York, des adeptes utilisent des armes d’un autre temps. Dans les canyons de l’ouest américain, de terrifiantes créatures vouent leur culte à des divinités innommables. Ces révélations successives dévoilent aux investigateurs un fantastique complot destiné à anéantir l’humanité. Il leur faudra se rendre en Écosse, puis dans les îles perdues du Pacifique sud pour enfin découvrir la plus terrifiante des menaces !

Note : 35%. Il y a deux façon d'envisager Les Ombres de Yog-Sothoth. D'un côté, on peut y voir une très médiocre campagne, reliquat d'un époque antédéluvienne où le jeu de rôle dit d'ambiance en était à ses balbutiements ; de l'autre, on peut l'envisager comme un recueil de scénarios indépendants, point de vue dans lequel les meneurs de jeu pourront trouver quelques aventures sympathiques, certes très basiques, mais possédant un petit côté nostalgique (à l'image du PMT pour Donjons et Dragons). Cependant, quelque soit l'optique choisie, reconnaissons que Les Ombres de Yog-Sothoth fait de toute façon bien pâle figure au regard des autres productions pour la 6ème édition française de L'appel de Cthulhu, qu'il s'agisse des campagnes ou des recueils de scénarios. (Lire la critique complète)

 

Les masques de Nyarlathotep

Prix : 65€

Traduction d'un supplément Chaosium

La plus exotique campagne jamais écrite pour le jeu de rôle L’Appel de Cthulhu s’ouvre à vous ! De New York à Londres, puis du Caire au Kenya et de l’Australie jusqu’en Chine, affrontez les sombres cultes new-yorkais, la Fraternité du Pharaon Noir ou les Adorateurs du Grand Désert de Sable, jusqu’à défier l’incarnation du Chaos Rampant : Nyarlathotep lui- même !

Note : 85%. Les Masques de Nyarlathotep fait partie de ces campagnes mythiques qui ont indéniablement marqué l'histoire du jeu de rôle. Aventure à échelle planétaire se déroulant sur cinq continents, elle contient tout le nécessaire pour combler sans problème plusieurs années de jeu. La contrepartie est cependant conséquente : cette campagne est très, mais alors très difficile à terminer, tant en terme de difficulté qu'au niveau du temps nécessaire pour la boucler intégralement ; c'est là, d'ailleurs, la principale faiblesse de cette campagne que de risquer de ne rester qu'un simple objet de fantasme. Si le jeu en vaut clairement la chandelle, cette entreprise demandera de plus au maître de jeu un travail titanesque, et ce même si cette nouvelle édition contient tout le nécessaire pour réduire au maximum le temps de préparation. Au final, Les Masques de Nyarlathotep reste donc une campagne qui n'a clairement pas volé son aura et sa réputation, et que tout fan qui se respecte de L'appel de Cthulhu doit avoir au moins essayé de faire une fois dans sa vie. (Lire la critique complète)

 

Le rejeton d'Azathoth

Prix : 42€

Traduction d'un supplément Chaosium

Sur les hauteurs du Montana, aux Etats-Unis, un observatoire astronomique scrute l’inconnu insondable et froid. Dans la nuit cosmique, des yeux avides se tournent vers lui... A Providence, un décès mystérieux vient hanter l’esprit des investigateurs... C’est le début d’une formidable aventure qui va conduire les investigateurs à travers l’Amérique du Nord, dans l’Océan Indien puis au Tibet, et jusque dans un monde inconnu des hommes : Les Contrées du Rêve, où songes et cauchemars deviennent réalité !

Note : 75%. Tout droit issue des années 80, la campagne du Rejeton d'Azathoth revient aujourd'hui sous le label très qualitatif des Editions Sans-Détour. Si le fond reste inchangé (donc comporte intrinsèquement les mêmes lacunes que la première version), la forme à quant à elle été revue et corrigée pour faciliter au mieux la tâche du maître de jeu. Au final, si la trame est identique, elle s'avère désormais plus claire et plus lisible, donc plus aisée à mettre en place. Nettement moins titanesque que ne peuvent l'être Les Masques de Nyarlathotep ou Par delà les Montagnes Hallucinées, Le Rejeton d'Azathoth se pose au final comme une campagne de dimension raisonnable, qui, en plus, promet aux joueurs des voyages en tout point dépaysants. (Lire la critique complète)
 

 

La Terreur venue du Ciel

Prix : 32€

Traduction d'un supplément Chaosium

Le Shan tourne ses yeux d’insectes vers le soleil. Depuis des milliers d’années, l’astre du jour empêche ses semblables de dominer la Terre. Mais aujourd’hui, un engin capable de neutraliser son influence est sur le point d'être utilisé à la condition que rien ne se mette en travers du chemin des insectes de Shaggai. Ainsi débute un long périple qui va conduire les investigateurs depuis les territoires perdus de la profonde Angleterre aux côtes californiennes, traversant les sommets des montagnes autrichiennes, les grandes steppes de Russie et même le Japon !

Note : 40%. La Terreur venue du Ciel est un supplément de qualité plus que moyenne qui ne parvient pas à supporter la comparaison avec les autres campagnes déjà éditées dans la gamme de cette sixième édition. Etant donné la qualité des publications précédentes, il est donc difficile d'être conciliant avec ce nouveau supplément qui, en dépit que quelques idées de jeu sympathiques, ne propose rien de véritablement original qui puisse faire peser la balance en sa faveur​. (Lire la critique complète)

 

Terreur sur L'Orient Express

Prix : 109€

Traduction d'un supplément Chaosium

Bienvenue à bord du train le plus prestigieux du monde. Terreur sur l’Orient Express est une aventure lancée à grande vitesse à bord du train le plus luxueux du monde. Depuis Londres jusqu’aux rives du Bosphore, les investigateurs doivent assembler les pièces macabres d’un puzzle afin de percer la plus sombre machination.

Note : 65%. Agrémentée et largement retravaillée, cette nouvelle version de Terreur sur L'Orient-Express gomme une partie des défauts de la campagne originale pour proposer quelque chose de plus riche et de plus construit. Toutefois, ces imperfections n'ont pas intégralement disparu, et il reste dans cette nouvelle version de gros cailloux qui viennent coincer une mécanique de base mal huilée. Les écarts qualitatifs entre les différents scénarios sont ainsi conséquents, et le rythme peine à être maintenu jusqu'au bout. Reste, malgré tout, quelques bons scénarios, des séquences éparses qui s'annoncent mémorables et des idées de jeu très pertinentes. Imparfait en l'état, Terreur sur L'Orient-Express n'en demeure pas moins une campagne a minima intéressante. (Lire la critique complète)

 

Verdict de la deuxième partie :

Prix total des campagnes : 354€90 (soit une moyenne de 57€ la campagne)

Note moyenne des campagnes : 6.5/10

Taux de créations originales : 0%

Et s'il fallait n'en choisir qu'un : Les Masques de Nyarlathotep, pour son côté mythique et incontournable !

Ce qu'il y a retenir : Les campagnes ont été, qualitativement parlant, les suppléments les plus fluctuants de la 6ème édition, entre incontournables absolus (Les Masques de Nyarlathotep, Par Delà les Montagnes Hallucinées) et gros échecs (Les Ombres de Yog-Sothoth, Sous un ciel de Sang). On trouvera de plus dans cette collection nombre de campagnes ayant déjà connu une carrière française, donc ne présentant qu'un intérêt moindre pour les anciens joueurs à la recherche de véritables nouveautés. On notera enfin que les Editions Sans Détour n'ont proposé aucune campagne de création française. Un manque qui devrait être comblé par la septième édition.

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »