Surprise, voilà une nouvelle bande annonce pour Star Wars le Réveil de la Force

Publié il y a 10 mois par David Q.

Surprise, voilà une nouvelle bande annonce pour Star Wars le Réveil de la Force : Avec une affiche et de nouvelles images dévoilées

Avec une affiche et de nouvelles images dévoilées

Les textes et la bande annonce que vous allez voir contiennent des spoilers sur Star Wars VII.

La bande annonce internationale de Star Wars : Le réveil de la Force est une véritable surprise. Non seulement elle nous dévoile de nouvelles images du film, mais ce trailer nous dévoile aussi des petites subtilités sur le scénario principal, une musique légèrement différente et surtout Rey en position critique face à Kylo Ren.

La bande annonce est en anglais sous-titrée japonais, mais ce n’est pas gênant pour la regarder. Elle est officielle et provient du compte Disney Japon. Il faut bien entendu avoir vu la bande annonce finale en premier, mais celle-ci diffère par endroits et si vous êtes à la recherche de nouvelles images et d’une théorie sur le vilain de l’histoire, ce trailer pourrait vous aider.

Regardez la bande annonce internationale de Star Wars 7 et dites-nous ce que vous en pensez.

 

La sortie de cette nouvelle bande annonce s'accompagne d'une affiche internationale que vous pouvez voir en grand dans notre galerie d'images du film ou en cliquant sur la vignette ci-dessous.

Affiche internationale

Diaporama d'images : Star Wars : la nouvelle trilogie : Star Wars : Le réveil de la Force [#7 - 2015]

Lien permanent de partage | Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »