75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Scarlett Johansson trouve sa nudité libératrice dans Under The Skin

Publié il y a 2 ans par David Q.

L'interview vidéo de Scarlett Johansson à propos de son prochain film

Plus connue sous les traits de la veuve noire dans Avengers, Scarlett Johansson va avoir un rôle bien plus sombre et vraiment différent dans le prochain film de science-fiction indépendant de Jonathan Glazer : Under the Skin.

Johansson jouera une extraterrestre séductrice qui parcours de petites villes pour se nourrir de personnes à la dérive. Tout ce qu'on a pu voir de ce film nous laisse penser qu'il va repousser certaines barrières. Pour Scarlett Johansson, l'une de ces barrières est la nudité que requiert le rôle de cette alien tueuse. Une fois qu'elle a commencée le tournage, elle a déclarée à Yahoo! qu'elle avait trouvé ça "libérateur" :

"Je suis une personne assez timide. Ce n'est pas comme si je voulais de montrer un peu partout. Mais je pense que j'ai réalisé qu'à travers ce film, et un certain lâcher prise, en autorisant le personnage à être totalement présent en moi à chaque instant, en me découvrant moi-même comme mon personnage fait... j'ai revu le genre de jugement que je plaçais en moi et j'ai pu réfléchir sur moi-même et sur la façon de me montrer. Ce n'était pas juste une question de nudité mais aussi différentes situations que je devais affronter... on ne pouvait pas filmer ce dont on avait besoin à moins que je me libère de mes propres jugements sur moi-même. Dans ce sens, c'était très libérateur pour moi."

L'interview ci-dessous vous fera découvrir par vous-même les propos de Scarlett Johansson à propos de ce film.

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Que la nudité soit libératrice, il suffit d'avoir un jour plongé nue dans un lac, avoir tombé le maillot sur une plage ou s'être promenée nue par les prés et les bois pour le réaliser. Quand on fait tomber les barrières de la pudeur, des inhibitions, c'est
    une véritable libération. Ce sont les barreaux dans la tête qui sont brisés, c'est la burqa sur les fesses dont on se débarrasse. Il y a un "avant" et un "après", et Mme Johansson, la prochaine fois qu'elle sera nue en présence d'autres personnes (pour un
    film ou avec des ami(e)s dans sa piscine, elle n'aura plus du tout la sensation de peur ou de honte que peut avoir une personne qui craint qu'on la voie nue. Quand on s'est débarrassé des blocages de la pudeur, du coup son corps c'est soi, on n'a plus à se
    cacher comme un voleur, on a avec son corps comme avec les autres un rapport franc, direct, décomplexé, on ne craint plus le regard d'autrui. Il faut essayer ça dans sa vie. Mais attention, drogue dure: après, plus de retour en arrière possible, mettre un
    maillot de bain vous sera pénible. Devoir fermer la porte quand on se déshabille parce que "ça ne se fait pas qu'on puisse vous voir nue", garder son maillot à la douche à la piscine municipale pour la même raison, ça vous semblera d'un grotesque achevé.

    Aude Wessel, le 18 mars 2014 00:08
  • Oh les fautes d'orthographes !!! pas top pour un journaliste !!!
    jedi1973, le 30 mars 2014 15:48
  • orthographe sans S, biensur !!! lol
    jedi1973, le 30 mars 2014 15:48