Que signifient les résultats "décevants" de Into Darkness pour Star Trek 3 ?

Publié il y a 2 ans par David Q.

Que signifient les résultats "décevants" de Into Darkness pour Star Trek 3 ? : La Paramount serre la ceinture de la production du prochain film

La Paramount serre la ceinture de la production du prochain film

Les résultats du box-office de Star Trek Into Darkness peuvent avoir un impact pour le prochain grand voyage de l’Enterprise au cinéma.

D’après The Hollywood Reporter, Paramount Pictures souhaiterait couper de 20 millions de dollars le budget du prochain film Star Trek, passant de 190 (Star Trek Into Darkness) à 170 millions de budget pour le prochain Star Trek 3.

Pourquoi ?

C’est une affaire de chiffres. Alors que Star Trek Into Darkness a été un hit plutôt fort au box-office, ce n’était pas ce qu’on appelle un all-out blockbuster. Le film a récolté 462 millions de dollars de recettes dans le monde – très bon chiffre pour un Star Trek qui n’a jamais fait aussi bien en dehors des USA – mais n’a pas atteint la barre des 500 millions et plus comme l’ont faits des films comme Iron Man 3 ou Man of Steel.

Ce qui n’a pas plu cependant aux gens de Paramount ce sont les chiffres aux US. Le film a gagné 228 millions sur le territoire américain, ce qui est 30 de moins que le premier film. C’est le genre de choses que la direction du studio n’apprécie guère, surtout avec ce genre de budget assez colossal.

Quelles sont donc les solutions possibles ?

Premièrement, Paramount espère pouvoir tourner Star Trek 3 dans un lieu moins cher. Les deux précédents films ont été tournés à Los Angeles à la demande de J.J. Abrams, qui ne sera pas là pour le prochain. Une source dans les studios déclare, « Nous allons faire [Star Trek 3] ce que nous voulions au début, le tourner en dehors de Los Angeles, ce qu’on aurait dû faire sauf qu’Abrams ne le voulait pas. »

L’identité du nouveau réalisateur peut aussi avoir un impact. Le favori du moment est Joe Cornish, qui a fait pas mal de choses à ses débuts en tant qu’indépendant dans Attack the Block. Et Star Trek 3 n’est pas le seul film à subir cette pression budgétaire : d’après le Hollywood Reporter, Batman vs. Superman, Pirates des Caraïbes 5 et les éventuelles suites de Pacific Rim et World War Z sans dans le même cas.

Une dernière chose à prendre en compte : Est-ce qu’un budget plus faible serait vraiment une mauvaise chose pour Star Trek ? Après tout, la série originale était réalisée avec 186.000$ par épisode (dans les années 60) et a été l’une des meilleures productions SF de la télévision. Les dix premiers films n’ont jamais eu de tels budgets et ont tout de même bien marchés.

Et au final on peut se demander si le fait de se serrer un peu la ceinture ne va pas encourager l’équipe du prochain Star Trek 3 à se concentrer sur une meilleure histoire et un peu moins d’effets visuels spectaculaires…

Lien permanent de partage | Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Bon, avec 170 millions on fait déjà de bons films... Pas un gros problème donc, à mon avis.
    Moy, le 15 novembre 2013 13:38
  • Peut-être ne faut-il point appeler "ça" Star Trek tout simplement...
    Rygel, le 6 décembre 2013 19:54