Le Nifff commence aujourd'hui !

Publié il y a 3 ans par Richard B.

Coup de projecteur sur la rétrospective.

Dès ce soir, les amateurs de fantastique pourront découvrir au NIFFF plus d’une centaine de films qui reflètent, entre auteurs confirmés et cinéastes d'avant-garde, les tendances de la production fantastique mondiale. Parmi ceux-ci, le festival propose deux programmes rétrospectifs dont il a le secret. Cette année, le NIFFF emmènera ainsi les festivaliers dans les arcanes de la création de musique de film grâce à la rétrospective When Music scores ! et les invitera également à aller à la rencontre d’une figure essentielle et trop méconnue du cinéma de genre américain : Larry Cohen.


Musique, Maestro !
Pour la deuxième année consécutive, le NIFFF s’intéresse aux liens étroits qu’entretiennent le cinéma et la musique en accueillant quelques-uns des grands noms de la musique de film contemporaine. Comment susciter l’effroi, le suspense ou intensifier une émotion via une bande-sonore ? De quelle façon se déroule le processus créatif et la collaboration avec les réalisateurs ? Telles sont les thématiques que se proposent d’illustrer les spécialistes que le NIFFF a invités cette année. Les compositeurs américains Cliff Martinez (Contagion, Drive, Only God Forgives) et Jeff Grace (House of the Devil), le compositeur su! édois Johan Söderqvist (Let the Right One In, Insensibles, Tannöd), le producteur français Marc Teissier Du Cros (Virgin Suicides, Assault on Precinct 13) et Laurent Guido, théoricien de la musique de film de l’Université de Lausanne, iront à la rencontre du public afin de présenter les classiques qui ont influencé leur démarche (Carte Blanche) et animeront une masterclass ouverte à tous afin d’analyser les enjeux créatifs d’une partition destinée au cinéma. Le programme musical de cette édition sera complété par une journée spéciale gratuite, NIFFF INVASION 2013, organisée le samedi 6 juillet en collaboration avec le CAN (Centre d’Art, Neuchâtel) et la Ville de Neuchâtel. Le public pourra ainsi se laisser surprendre par la mise en musique contemporaine proposée par le groupe électro Turzi de l’un des grands classiques du film de vampires, Nosferatu. La journée se poursuivra par la projection à salle ouverte d’un programme spécial sur le clip vidéo. De David Fincher à William Friedkin , de Michel Gondry à Michael Jackson, l’occasion de redécouvrir sur grand écran les artistes proches du cinéma de genre qui ont marqué l’histoire du médium. Enfin, les festivaliers pourront terminer la soirée en beauté en assistant à la performance visuelle et sonore Black Block Redneck concoctée par le CAN et menée par les artistes lausannois Guy Meldem et Philippe Daerendinger.

 

Larry Cohen ou l’art de l’expérimentation
Il serait dommage de réduire le touche-à-tout de génie qu’est l’invité d’honneur du NIFFF 2013 à la seule paternité de certains des meilleurs épisodes des Envahisseurs. S’il a été et reste une plume infiniment talentueuse, Larry Cohen peut s’enorgueillir d’avoir marqué le cinéma de genre américain en revêtant également avec brio les casquettes de réalisateur et de producteur. Satire de la bourgeoisie dans Bone, dénonciation des stéréotypes raciaux dans Black Caesar et Hell up in Harlem ou encore réflexion sur la monstruosité et l’altérité dans la trilogie It’s alive : au final, un tour d’horizon en quinze titres d’une œuvre atypique qui traverse les genres (du thriller à la! SF en passant par l’horreur) et trouve son fil conducteur dans l’unicité d’un discours intelligent qui fustige l’intolérance. Présent durant toute la semaine du festival, Larry Cohen proposera en outre une masterclass le dimanche 7 juillet à 16.00.

Aux côtés de Larry Cohen, ce seront au total plus de cent invités qui animeront durant toute la semaine les salles obscures du NIFFF. Pour savoir où les trouver : www.nifff.ch, rubrique invités !

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »