75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les notes de production de Blade Runner dévoilent bien des choses

Publié il y a 3 ans par David Q.

Ridley Scott semble ne pas avoir fait de suite l'unanimité

Harrison Ford dans Blade Runner

De nos jours, on considère tous Blade Runner comme un classique, un des plus grands films de l'histoire de la science-fiction. Mais lors de sa sortie en 1982, le film divisait. Certains le trouvaient génial, visionnaire, un chef d'oeuvre, alors que d'autres l'appelaient "Blade Crawler" (Crawler=rampant, par opposition à Runner=coureur) pour son coté lent. Il y avait beaucoup de détracteurs en 1982 et il s'avère que certains furent même des acteurs majeurs dans la production de films.

Le document ci-dessous a été tiré d'une diffusion de Blade Runner en janvier 1982, quelques mois avant que le film sorte en salles. Jerry Perenchio, Bud Yorkin et Robin French, tous trois producteurs exécutifs, étaient parmi les personnalités majeures qui ont assistés à la projection et qui ont commenté le film avec leurs impressions. et qu'en pensaient-ils ? Eh bien ce n'était pas gagné.

Vous pouvez lire la liste complète des notes dans le document, voici juste quelques extraits intéressants :

  • Ils qualifient la voix-off du film de "terrible" (dans le mauvais sens du terme) et craignent que le public "s'endorme".
  • L'un d'eux dit "Ce film devient de plus en plus nul à chaque visionnage", alors qu'un autre dit "Ce film devient de plus en plus stupide à chaque vision".
  • Ils font de nombreuses références à la lenteur du film
  • Ils finissent leurs commentaires avec la recommendation de revoir le montage... et par quelqu'un d'autre que Ridley Scott. En fait, l'une des recommendations est de faire monter le film simplement avec Terry Rawlings, sans que Ridley Scott ne le voit.
  • A la fin du document on peut lire : "Ridley et son équipe ont fait trois montages et n'ont toujours pas fait ce qu'il était convenu de faire".

On imagine à quel point ça a dû être difficile et la pression qui était exercée sur Ridley Scott. Le document prouve que réaliser Blade Runner n'était pas gagné d'avance.

Note de production de Blade Runner

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »