Rencontre avec Akaé et Pénombre pour Sunda Mizu Mura

Publié il y a 3 ans par Heikel L.

Le nouveau supplément L5A par la communauté la Voix de Rokugan

Aujourd'hui nous allons rencontrer les créateurs et auteurs du tout nouveau supplément pour le livre des Cinq AnneauxSunda Mizu Mura. Ce supplément est un pur produit de la communauté La Voix de Rokugan, tout au long de cette rencontre nous allons interroger les porteurs de ce projet pour en savoir davantage.

Mais trève de plaisanteries et passons les coupables (auteurs en fait) par le fil de l'interview et découvrons ce que nous cache ce nouvel ouvrage en leur compagnie. Mais tout d'abord, avant d'attaquer le principal sujet, faisons une rapide présentation des deux artisans de cette aventure éditoriale.

 

SFU : Bonjour à vous deux, pouvez-vous rapidement vous présenter aux lecteurs de SciFi-Universe.com ?

Akae : Salut moi c'est Olivier Sanfilippo, alias Akae, je suis illustrateur dans le milieu pro du JDR, j'ai bossé sur diverses gammes et jeux depuis 2008 : les Ombres d'Esteren (Agathe RPG), Tenga (John Doe), Islendigar (CDS Editions), Mississippi (XII singes), Dévastra-Réincarnation (Plup Fever), Anthéas, Annalise (BàH Editions), On Mighty Thews (BàH Editions), Capharnaum (7ème Cercke), le Recueil des Démiurges, Crimes (Ecuries d'Augias), Alkemy (XII singes), et bien d'autres. Sur le sujet qui nous intéresse, le supplément Sunda Mizu Mura, je suis le concepteur initial, j'ai lancé le projet et l'ai encadré. Bien entendu je suis aussi un des deux auteurs et illustrateur. Quant à la Voix de Rokugan, il s'agit de la première communauté où je me suis investi sur le net, c'est vieux ça doit dater de 2003 je pense. Il s'agit d'une communauté de fans du jeu le Livre des 5 Anneaux, la plus importante communauté de fans francophones qui a en quelque sorte figure de communauté "officielle" du jeu. Plus largement c'est une communauté centrée sur l'Asie. C'est vraiment là que j'ai posté mes premiers travaux et c'était pas forcément glorieux (rire)! En tous les cas j'y ai rencontré de très nombreux amis, des amis qui m'ont suivi et qui me suivent toujours. Ce sont les "Voixiens" qui m'encouragent depuis le début et ça fait vraiment plaisir. Du coup, même si par moment je m'éloigne un peu de mon jeu fétiche, L5A, je suis obligé d'y revenir de toute façon, c'est plus fort que moi et je reste fidèle à cette "petite" communauté de gens formidables : j'en suis et j'y reste !

En savoir plus sur son blog

 

Pénombre : Hello. Je suis Aldo Pappacoda, alias Pénombre. C’est à travers la Voix de Rokugan que j’ai fait la connaissance de l’ami Akae et qu’il m’a présenté son projet. J’ai accroché à ce qu’il avait écrit à l’époque (on a même fait une mini-campagne de quelques séances à Sunda). Eh puis, j’ai proposé mon aide pour développer les textes, compléter ceux qui en avaient besoin  et je me suis retrouvé co-auteur. Evidemment, je suis comme on peut le penser un fan de L5A, j’ai proposé des aides de jeu, nouvelles de fiction sur le web et participé à des concours de scénarios organisé par la communauté dont je suis lauréat en 2008. Sur le jeu de rôles en général, j’ai été le fondateur du portail des Shadowforums connu par les amateurs du jeu Shadowrun et j’ai animé un site sur le jeu de rôle pendant une douzaine d’années. Après avoir participé comme auteur à plusieurs projets du collectif Forgesonges comme Extrem_37 ou les Démiurges en Herbe, mais aussi les Ombres d’Esteren (Agathe RPG) je suis impliqué dans d'autres projets en cours et je développe avec Akae comme illustrateur mon propre jeu de rôles, Chiaroscuro.

En savoir plus sur son blog

SFU : Maintenant au tour de votre projet de supplément. Quelle est la nature de cet ouvrage et que trouvons nous à l'intérieur ?

Akae : l'ouvrage se décompose en trois livres et une carte A2 de la cité et des alentours. Pour les livres on trouve le Guide du Maître, qui présente la cité en profondeur : géographie, histoire, politique, factions, les alentours. On trouve une présentation par quartier avec les lieux principaux et toute un galerie de PNJs. Enfin une chronologie détaillée permet d'implanter la ville à n'importe quelle époque et de suivre son évolution par rapport à la storyline officielle. Le second livre est le Guide du Joueur. il s'agit d'un ouvrage plus court qui présente la ville d'une manière accessible aux joueurs. On y trouve une présentation succinte et didactique puis un ensemble de documents, journaux intimes, notes et travaux de recherches, écrits divers rédigés par des habitants de la cité ou des visiteurs. Il s'agit donc d'une présentation subjective mais qui apporte encore de nombreux éléments pas nécessairement développés dans le Guide du Maître, ce qui en fait du matériel supplémentaire pour lui. Enfin on trouve un encart qui présente une série d'historiques de personnages tout prêt pour inspirer les joueurs ou servir pourquoi pas de PNJs. Enfin le troisième livre, le Guide des Aventures, est un ouvrage regroupant cinq scénarios dont certains peuvent aisément être développés en campagne, une quinzaine de DFF, plusieurs axes de campagnes présentés en fonction des époques marquante de la storyline. Bref un livre qui permet des très nombreuses heures de jeu. Un parti pris sur ce livret était de ne pas déglinguer la cité à chaque scénario et de ce fait permettre de garder l'utilité de l'ensemble même après les scénarios.

Pour ce qui est des motivations premières, c'est l'amour que j'ai pour les cadres urbains et le supplément de Ryoko Owari était pour moi un exemple parfait de ce que l'on aurait pu faire pour d'autres cités du l'univers de Rokugan. Initialement j'ai voulu simplement développer dans mon coin un cadre avec comme inspi première Ryoko justement. La capitale, Otosan Uchi avait déjà été traitée et je me suis naturellement penché sur l'un des foyers d'habitations les plus important de l'Empire : Sunda Mizu Mura. Ca me semblait être un lieu propice à de nombreuses aventures dans un cadre changeant des deux autres cités décrites. J'ai ainsi pondu une première version du Guide du Maître. Pénombre m'a alors demandé de relire et si je souhaitais de l'aide. J'ai bien entendu répondu oui. Non seulement c'était un ami, mais en plus il est l'auteur de nombreux suppléments amateur sur L5A de grande qualité. Bref à partir de ce moment c'est devenu un projet commun, à nous deux. De fil en aiguille nous avons développé la cité et on s'est un peu laissé emporter! On a recruté du monde autour de nous : les amis de la Voix de Rokugan qui sont venus nous aider pour relire, mes proches. Quand on s'est rendu compte qu'on se dirigeait vers une publication de l'ensemble je suis allé à la pêche aux illustrateurs et maquettistes. En bref Sunda Mizu Mura est un vrai travail collectif.

Les inspirations du jeu sont nombreuses : part Ryoko Owari est le socle de base, pour moi Sunda se devait d'être sur le même modèle de forme, mais aussi d'esprit tout en ayant son identité propre. les divers suppléments du jeu bien entendu, mais aussi des anime comme Samurai Champloo et clairement l'ambiance polar et des bas-fonds.

Sunda c'est une cité où tout tourne autour du pognon et des rapports de force entre les factions. On est sur le territoire du clan du Crabe et les situations on tendance à se régler avec un verni de politesse bien moindre. Ses codes sociaux peuvent heurter la plupart des samurai qui n'y sont pas habitués. Un bon moyen à mon sens de dépayser ses joueurs et surtout d'introduire des groupes de n'importe quelles origines : samurai de clan, ronin, religieux, etc... À mon sens tous les ingrédients sont là pour offrir un cadre de campagne unique et surtout on a fait ce supplément comme on le voulait!

 

Pénombre : J’avoue que j’ai de suite accroché aux premiers textes d’Akae, et que ça me changeait agréablement de ce qu’on trouvait dans la production amateur de l’époque. Parce que, oui, même si aujourd’hui nous sommes plusieurs à participer à des créations pro, il nous a fallu un moment en développant Sunda pour réaliser que ce projet avait pris une ampleur et une vie que nous n’avions pas imaginé. D’ailleurs, la bonne volonté de tous ceux qui se sont impliqués dedans a été une des excellentes surprises de cette création. Franchement, j’ai été très souvent impressionné par le répondant et la qualité du travail fourni bénévolement par tous ceux qui nous ont aidés à donner à Sunda Mizu Mura sa forme définitive. Sunda restera pour moi une expérience unique et merveilleuse de travail collectif où, malgré les aléas de nos quotidiens respectifs, tout a fonctionné en bonne intelligence. Même si ça a pris du temps, on est toujours allé dans la bonne direction. D’ailleurs, les gens qui devaient intervenir à certains moments stratégiques ont toujours répondu présent, et ça, dans un projet de création collectif, c’est suffisamment précieux pour être mentionné.

Il est clair que Ryoko Owari est depuis le début notre principal fil rouge. L’intérêt principal de participer à Sunda, de mon point de vue, c’était de parvenir aussi à brosser des situations qui sortaient un peu du dyptique Magistrats d’Emeraude/Lutte contre l’Outremonde qui demeure le principal axe de jeu dans L5A. Ce qui ne m’empêche pas de jouer ainsi très souvent et de flirter un peu avec des genres comme le vieux chambarra des années 60/70, par exemple les films Zatoichi, Baby Cart… ou saupoudrer L5A d’une pincée de gekiga (dans le manga, le genre qui s’intéresse à des problématiques très adultes. On peut citer notamment les œuvres de Hiroshi Hirata).

Bref, sortir un peu du nombrilisme « les joueurs sont samurai et les samurai sont le centre du monde » pour s’intéresser un peu plus à ce qui se passe tout autour d’eux…  vous savez, les commerçants, les marins, les manœuvres, les ouvriers, les moines, les voleurs, les fossoyeurs...

 

SFU : Point qui me semble important dans votre aventure éditoriale, son édition justement. Parlez nous de la conduite de ce projet et de son aventure depuis la communauté jusqu'à l'édition payante.

Akae : En fait tout c'est très bien passé. Initialement Sunda n'avait pas de visée éditoriale, mais le projet ayant pris plus d'ampleur nous avons décidé de voir si ils nous était possible de l'éditer sous format papier. La Voix de Rokugan entretient déjà des liens privilégiés avec Edge et AEG et nous avions déjà l'autorisation d'éditer les Recueils de Scénarios issus des concours de l'association. Nous ne savions pas si un supplément de contexte allait passer toutefois et nous avons tout simplement demandé aux membres d'Edge qui possèdent la licence pour les publications françaises et au représentant France d'AEG, Nicolas Bongiu. Emilie, la présidente de la Voix de Rokugan à cette époque à fait le plus gros du taf pour les relations avec eux, je ne m'en suis occupé que sur la fin une fois le projet quasi bouclé afin de faire valider le travail fait par AEG et Edge. On nous a même laissé suggérer pendant un temps la possibilité d'une édition officielle (suggéré je tiens bien à le signaler) mais cela aurait probablement impliqué de grosse modifications et nous souhaitions garder l'aspect actuel de l'ensemble. Il était très clair dès le début pour nous que nous ne toucherions bien évidemment aucun droit d'auteur, le but étant simplement de voir Sunda disponible pour tous sous un format le plus sympa possible. Finalement Edge et AEG nous ont donné le feu vert, Sunda Mizu Mura étant de leurs propres mots "canon" par rapport à la gamme officielle. Notre seule obligation a été d'harmoniser le supplément aux règles de l'édition en cours (il s'agit donc d'un supplément 4eme ed.). Le supplément est donc édité par La Voix de Rokugan avec l'accord et le soutien moral d'Edge et AEG. Pour couronner le tout nous disposons du réseau de distribution Millénium, ce qui fait donc que le supplément de Sunda figurera dans leur catalogue et sera disponible dans toutes le boutiques qui le commanderont, aux côtés du reste de la gamme officielle du Livre des 5 Anneaux. La confiance des deux maisons d'éditions a vraiment été totale et franchement un gros merci à eux.

 

SFU : Enfin dernier point essentiel, quelles sont les informations relatives à la sortie de ce supplément ?

Akae : Comme précisé, nous disposons du réseau de distribution d'Edge, Millenium et de ce fait Sunda Mizu Mura sera distribué dans toutes les boutiques. Le supplément est disponible depuis le début de le 8 mars et Millenium a déjà épuisé ses stocks. Donc actuellement tous les exemplaires sont chez les boutiques spécialisées. Je ne connais pas encore l'avenir exact, mais déjà un des webzines prochain de la Voix devrait porter justement sur le supplément et l'équipe est motivée pour donner du suivi : scénarios, aides de jeu, etc... qui seront mis à dispo gratuitement par le biais du site de la Voix de Rokugan et Pénombre et moi-même travaillons sur un scénario pour le prochain Casus Belli. Ensuite il y a déjà beaucoup à faire avec le supplément, donc ça nous laisse un peu de temps!

 

Pénombre : parler de perspectives, à mon sens, Sunda n’est pas le genre de chose qu’on a juste envie de ranger sur son étagère « les trucs que j’ai fait » pour ne jamais y revenir. C’est vraiment quelque chose de « vivant » qui a acquis sa propre existence et nous a emmenés bien plus loin que nous le pensions au départ, quand on en parlait tous les deux autour d’un café. Pas trop envie de le remiser dans un coin, donc…

Difficile de parler d’avenir quand on est tous plus ou moins impliqués dans d’autres projets que nous menons sur notre temps libre… Il n’empêche que ça reste quelque chose d’important à nos yeux à tous, je pense. C’est presque un « miracle » quand on considère comment ça s’est déroulé et ce que ça donne au final. Et si l’accueil fait à notre travail s’avère plutôt positif, il est clair que ça va sérieusement nous motiver, d’autant qu’on sait mieux comment travailler ensemble, maintenant, pour aller au plus efficace. En fait, si les réactions sont à la hauteur de celles suscitées jusqu’à présent, on va surtout avoir besoin avant toute chose d’un petit moment pour redescendre les pieds sur terre…

 

Merci encore à vous deux !

 

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Encore merci pour l'article et le coup de projo :)
    Akae, le 21 mars 2013 15:10
  • Acheté et feuilleté, de l'excellent boulot!
    Moi qui anime une campagne à Ryoko Owari, ça me donne pleins d'idées et des possibilités de suites!
    Peut-être que ça va donner des idées aux américains, plutôt que de décliner des book of des éléments pas très intéressants...

    Thôt, le 22 mars 2013 15:26
  • Merci de cette appréciation, Thôt !
    Pénombre, le 28 mars 2013 09:52
  • va falloir lancer une réédition !
    tonton, le 20 mai 2013 14:44