75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Découvrez le jeu de rôle des 1001 nuits

Publié il y a 3 ans par Vincent L.

Un jeu narratif doublé d'un artbook...

Présenté dans le planning de parution de Narrativiste.eu, Les 1001 nuits de Meguey Baker est actuellement en souscription sur la plate-forme Ulule.

Synopsis : Dans le palais du Sultan, il y a de nombreuses pièces. Dans ces pièces, on trouve de nombreuses personnes, et ces personnes ont de nombreuses histoires à raconter.

Ce qui est plus intriguant, c'est que nombre de ces personnes ne peuvent pas quitter ces nombreuses pièces. Les murs ornés de bas-reliefs qui entourent les bassins odorants et les jardins exotiques sont hauts ; les arabesques qui tiennent lieu de portes sont des filets de fer; la façon délicate et calme de s'exprimer, les manières raffinées, font que la signification prise par un sourcil arqué peut atteindre un degré inquiétant. Ce lieu à l'écart préserve la paix du Sultan ; la déranger serait une folie, en vérité.

Cependant, même sous la surface d'un étang paisible, on trouve de nombreux courants, et cet endroit n'est pas une exception à la règle.

Les nuits, tout particulièrement, peuvent être longues dans le désert. Le soleil sombre, et la quiétude du soir enveloppe le palais ; les habitants s'agitent, se baignent, s'habillent, mangent et intriguent. La musique des cymbales, des tambours, des cordes et des percussions emplit les salles de marbre. De la fumée, parfumée ou d'une autre nature, s'infiltre dans des tapis épais et colorés. La coriandre, les dates, le vin, la cardamome, le poivre noir, la noix de coco, le safran et la menthe mêlent leurs saveurs. Des peaux huilées brillent sous le fin coton et la soie, mis en valeur par le cuir et l'or. Et toujours, les planètes dansent là-haut dans l'air frais, et rendent les hommes jaloux par leur liberté.

Est-ce si étonnant que ceux qui vivent ici se tournent vers des contes de mystère et de magie, de beauté et d'aventures courageuses, pour s'envoler en pensée, ne serait-ce que pour un moment ?

Et, si le conte de l'un d'entre eux est bien raconté, et lui apporte une faveur d'une sorte ou d'une autre, n'est-ce pas en toute justice ?

 

Les 1001 nuits permet aux joueurs de rentrer dans la peau d'un courtisan du palais du Calife (Vizir, gardien du Harem, danseuse, marchand chrétien...), et de raconter une histoire afin d'atteindre leurs objectifs, tout comme Schéhérazade dans le recueil des 1001 nuits, évitant ainsi d'être exécutés... Pour cela, les règles du jeu guident les joueurs pas à pas dans la création de leur courtisan, depuis leur nom, l'acuité de leurs sens ou leurs tics, jusqu'à leur habillement et leurs jalousies mutuelles. Ensuite, chaque courtisan devient à tour de rôle le conteur et profite de l'occasion pour distraire le Calife capricieux, incarné par un autre joueur...tout en remettant à leur place, et peut être, en éliminant, ses concurrents les plus acharnés. C'est le Calife qui en décidera, avec le concours du hasard.

L'éditeur précise également que « le jeu sera aussi un livre sur un livre. Comment ne pas tomber sous le charme de près d’un siècle et demi d’illustrations flamboyantes, mais aussi de peintures. Les gravures, dessins et peintures de Dulac, Doré, Gêromé et des dizaines d’autres égrèneront le livre qui sera aussi une sorte « d’artbook » des 1001 nuits ».

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »