Festival de Gerardmer 2013

Publié il y a 3 ans par Jonathan C.

Le Palmarès

affiche Gerardmer 2013

Le 20ème festival de Gerardmer a rendu son verdict et c'est le cinéma espagnol qui ressort gagnant cette année.

En effet, le Grand Prix, le Prix du Public et le Prix du Jury Jeunes vont à l'excellent Mama, qui était également notre préféré dans cette sélection officielle de 2013. Avec Mama, le réalisateur Andrés Muschietti adapte en long format un court métrage qu'il avait réalisé en 2008. Présenté/produit par Guillermo Del Toro (comme sur L'Orphelinat, Grand Prix du festival en 2008) et mettant en vedette la tendance (et c'est tant mieux) Jessica Chastain, encore une fois superbe, Mama est une histoire de fantôme à la fois classique et d'une redoutable efficacité (la Mama en question est particulièrement effrayante), partagé entre des fulgurances saisissantes, des élans de poésie macabre et des moments de tendresse émouvants autour d'un thème récurrent dans le cinéma d'épouvante ibérique : la maternité. On pense évidemment au cinéma de Guillermo Del Toro, mais Mama parvient à se forger une identité propre et marquée, révélant un jeune réalisateur plus que prometteur. Frousse assurée dans quelques séquences éprouvantes. Mama sortira dans les salles françaises le 15 mai 2013.

Mama

Le Prix du Jury présidé par Christophe Lambert a été attribué à une autre production espagnole, le très intriguant Fin de Jorge Torregrossa (qui, comme Andrés Muschietti avec Mama, réalise là son premier long métrage). Écrit par le scénariste de L'Orphelinat (qui porte décidément chance) et de The Impossible, Fin est un voyage existentialiste aussi fascinant que frustrant, probablement influencé par les séries Lost (le réalisateur vient d'ailleurs de la télévision) et La Quatrième Dimension. Fin préfère les symboles aux réponses et l'abstrait au concret, ce qui ne l'empêche pas de maintenir une tension constante et d'entretenir le mystère jusqu'au bout. Pas de date de sortie annoncée en France pour l'instant.

The End

Le Jury a récompensé au même titre Berberian Sound Studio (Prix du Jury ex-aequo avec Fin), qui a également reçu le Prix de la Critique. Ce film très étrange de Peter Strickland nous plonge dans le milieu surréaliste des bruitages et des doublages du bis italien des années 70 du point de vue d'un ingénieur du son anglais (excellent Toby Jones). Délire sensoriel, fantasmatique et décalé quelque part entre David Lynch, Brian De Palma (surtout pour Phantom of the Paradise, Blow Out et Body Double), Dario Argento et Kafka, Berberian Sound Studio risque de laisser un certain nombre de spectateurs sur le carreau ou sur leur faim, malgré un humour mordant, une tension latente (il ne se passe rien, et pourtant quelque chose cloche) et une description rocambolesque du milieu. Le récit verse peu à peu dans l'onirisme et le cauchemardesque, jusqu'à une dernière partie complètement abstraite ou plus rien ne semble réel ou tangible. Ce suspense psychologique atypique et atmosphérique sort dans les salles françaises le 3 avril 2013.

Berberian Sound Studio

Le fun You're Next (le home invasion movie de la sélection), série B bête et méchante qui a enflammé la salle comme aucun autre film de la sélection, repart avec le Prix Syfy, tandis que le Prix du meilleur court métrage a été attribué au superbe Mort d'une ombre avec Matthias Schoenaerts, que nous avions pu découvrir au PIFFF en 2012 (lire l'article ici).

You're Next

Pour résumer, le Palmarès du festival de Gerardmer de 2013 est :

-Grand Prix : Mama

-Prix du Public : Mama

-Prix du Jury : ex-aequo Berberian Sound Studio et Fin

-Prix de la Critique : Berberian Sound Studio

-Prix du Jury Jeunes : Mama

-Prix Syfy : You're Next

-Prix du meilleur court métrage : Mort d'une ombre


Pour rappel, les 9 films en compétition officielle étaient :

The Bay, Barry Levinson
Berberian Sound Studio, Peter Strickland
The Complex, Hideo Nakata (film d’ouverture)
The Crack, Alfonso Acosta
Fin, Jorge Torregrossa
House of the Last Thing, Michael Bartlett
Mama, Andres Muschietti
Remington and the Curse of the Zombadings, Jade Castro
You’re Next, Adam Wingard

Notre compte-rendu détaillé du festival sera publié très prochainement...

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Comment peut on primer the end ou berberian sound qui n'ont aucun scénario et sont d'un ennui total .Indignes d'être simplement en compétition au m275;me titre que the crack .
    Gérard , le 5 février 2013 10:49