Le Roi Ecorché arrive chez Bragelonne

Le Prince Ecorché monte en grade...

Paru en juin dernier, Le prince écorché, premier tome de la saga de L'empire brisé, nous avait fait une bonne impression :

"Mark Lawrence étale une violence sans retenue et un héros adolescent qui insulte volontairement tous les comportements chevaleresques connus dans les romans de fantasy. Il adore, adule l’acte outrancier, se complaît dans l’inhumanité dans ce qu’elle a de plus vil, si cela lui ouvre le chemin vers une vengeance pourtant légitime. C’est une fantasy qui casse les codes, qui prend des risques, et qui possède de solides atouts pour séduire l’amateur. Un prince écorché qui ne se brise pas au premier obstacle !" (Lire la critique entière).

A la fin du mois de janvier, Bragelonne publiera le deuxième tome, Le roi écorché.

L’Empire Brisé est agité par des affrontements sans fin.

Sur le long chemin de sa quête de vengeance, l’honoré Jorg Ancrath a découvert les responsables de cette éternelle guerre, et il s’est mis en tête de les défier. Or une armée de six nations coalisées, forte de vingt mille soldats, marche sur le château de Jorg. Les bons rois savent ployer l’échine devant une défaite annoncée, ne serait-ce que pour protéger leurs sujets et leurs terres. Jorg n’est pas un bon roi.

Confronté à un ennemi bien plus puissant que lui, Jorg sait qu’il ne pourra pas l’emporter à la loyale. Mais il n’a jamais eu l’intention de jouer selon les règles.

Le livre paraîtra en grand format, fera 456 pages et coutera 21€.

Pour en savoir plus

à propos de l'article

Tags : Sorties et parutions, L'empire brisé

Partagez ce contenu s'il vous a intéressé
Article de Vincent L. | 7 janvier 2013 | 18:00

Lien permanent :
http://www.scifi-universe.com/actualites/12809/le-roi-ecorche-arrive-chez-bragelonne

Donnez votre avis

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »