75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Un télescope pour revenir en arrière

Publié il y a 13 ans par HugoPrev

La NASA envoit un nouveau télescope à infrarouge dans l'espace

La NASA a lancé lundi avec succès depuis Cap Canaveral, en Floride, un nouveau télescope spatial d'étude du rayonnement infrarouge, qui devrait permettre l'étude d'objets célestes impossibles à détecter par les télescopes actuels. Ce dernier né s'ajoute ainsi à liste des Hubble, Compton (observatoire à rayons gamma), Chandran (télescope à rayons X) et compagnie. Il a été propulsé à bord d'une fusée Delta II construite par Boeing et a atteint huit minutes plus tard son orbite. La séparation du télescope et de la fusée s'est déroulée sans incident et déjà les premiers signaux ont été captés, sous les applaudissements de la salle de contrôle.
Les chercheurs entendent utiliser ce nouvel objectif pour l'étude de planètes et fragments stellaires entourant certaines étoiles, dans l'espoir de découvrir peut-être une autre Planète Bleue. «Avec cette mission, nous verrons l'univers comme il était il y a des milliards d'années, ce qui nous aidera à déterminer la façon et le moment dont les premiers objets se sont formés, ainsi que leur composition», a expliqué Anne Kinney, directrice de la division d'astrophysique de la NASA à Washington. Les capteurs infrarouges lui permettront de percer plus profondément l'univers et donc de remonter davantage dans le temps que les télescopes actuellement en service.
Le télescope est doté d'un miroir de 85 centimètres et de trois instruments à refroidissement cryogénique: une caméra pour l'étude de l'infrarouge proche et moyen, un spectrographe permettant d'analyser l'ensemble des rayonnements infrarouges et un photomètre pour la collecte d'informations sur la gamme d'infrarouges lointains.
Coût de la nouvelle mission: 1,2 milliard de dollars. Durée prévue: deux ans et demi.
On peut donc dire que la NASA tente de redorer son blason après la perte tragique de la navette Columbia en février dernier. Réussira, ne réussira pas ? Il faut de toute façon qu’elle récupère une bonne partie de son ancien budget si l’organisation veut prévoir de futures missions de plus grande envergure…
Source: Radio-Canada

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »