75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Concours Feed

Publié il y a 4 ans par Richard B.

Gagnez des romans

SciFi-Universe.com organise avec Bragelonne, un concours pour vous faire gagner des romans Feed disponible depuis ce 26 octobre 2012.

Vous avez donc du 01/11/2012 au 15/11/2012, et cela jusqu'à minuit, pour participer à ce concours en répondant à 4 questions dont une subsidiaire.


Bonne chance !

 

 

La bonne nouvelle : nous avons survécu. 
La mauvaise : eux aussi. 
2034. Il y a vingt ans, l'humanité a vaincu le cancer. Le rhume n'est plus qu'un mauvais souvenir. Mais elle a créé une chose terrible que personne n'a été capable d'arrêter. Une infection virale. Qui s'est propagée à une vitesse redoutable, le virus prenant le contrôle des cerveaux, avec une seule obsession : se nourrir. Issus de cette génération sacrifiée, Georgia et Shaun Mason sont les maîtres de la blogosphère, devenue le seul média indépendant proclamant la vérité sur ce qui se passe derrière les barricades. Shaun, la tête brûlée, et Georgia, l'âme du duo, enquêtent sur l'affaire la plus importante de leur carrière : la sinistre conspiration qui se cache derrière les infectés. Et ils sont bien décidés à faire éclater la vérité, même s'ils doivent y laisser la vie.

Source : SFU

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »