75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

ParisBD / Cartoonist

Publié il y a 13 ans par David Q.

L'heure est au bilan

C'est aujourd'hui le temps du bilan pour le salon ParisBD associé au Cartoonist, qui a eu lieu de jeudi à dimanche dernier.
La présence de tous les grands éditeurs et de quelques petits (même si on peut regretter l'absence des Humanoïdes Associés) a donné du poids à ce salon. Initialement mal parti, les organisateurs ont su convaincre et attirer les grnads noms de la BD et du manga.
Les dédicaces de dessinateurs étaient nombreuses et le public des passionnés de BD s'est donné rendez-vous sur place pour collecter ces précieuses valeurs ajoutées à leur collection de BD ou simplement pour acheter, neuf ou d'occasion, les volumes manquant à leur bibliothèque.
Les néophytes pouvaient consulter le catalogue complet des éditeurs et se laisser tenter par la fièvre de la Bande Dessinée. Les stands, identiques à ceux d'Angoulème, n'avaient rien de bien originaux (pour les connaisseurs), mais restaient tout à fait corrects pour le parisien moyen. Seul point noir à l'organisation, la climatisation du hall 2.2 qui ne marchait pas et obligeait tout le monde à supporter une chaleur étouffante, à tel point que certains dessinateurs en dédicaces ont vus leurs oeuvres un peu ternie par la sueur perlant de leur front sur les dessins en cours. Angoulème et son salon mondialement connu, n'a rien à craindre de cette manifestation parisienne car ils ont su passer le stade d'un simple salon en organisant une véritable manifestation BD, impliquant la ville entière en proposant des spectacles et autres animations en dehors des endroits réservés.
En ce qui concerne le Cartoonist, petite déception. Peu de stands (alors que le salon est connu depuis quelques années déjà), une place au fin fond du salon, qui relègue les manga au second plan. Des animations pas franchement visible et une profusion de vente de goodies, cassettes et albums faite de telle manière qu'on avait plus l'impression de se trouver sur un marché aux puces que dans un salon avec des éditeurs présentant leurs publications. Notons les efforts faits par Delcourt et Dargaud qui présentaient un stand complet pour chacun de leurs labels spécialisés Magna, à savoir Akata et Kana.
Sinon, ce fut pour SFU un grand moment pour se rapprocher des éditeurs, réaliser des interviews exclusives (prochainement disponibles sur le site), récolter quelques informations et nous faire connaitre. La section BD de l'encyclopediaSFU s'en portera d'autant mieux que nous aurons beaucoup plus d'informations à vous faire partager (faites passer le mot). Nous vous présenterons chaque semaine, à partir de lundi prochain, les interviews vidéo des dessinateurs que nous avons réussi à avoir. Vous pourrez consulter leurs oeuvres et leurs fiches qui seront complétées sur le site à cette occasion.
N'hésitez pas à nous donner vos impressions sur le salon sur nos forums...
> Pour en savoir plus sur le Cartoonist (dossier sur Webotaku.com)

Source : SFU

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »