75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Découvrez le jeu de rôle Wasteland

Publié il y a 5 ans par Vincent L.

Sortie cette année...

Les créations françaises originales, dans le domaine du jeu de rôle, prennent en ce moment un essort considérable. Ainsi, après le collectif Forgesonge qui nous a offert, l'année dernière, le superbe Les Ombres d'Esteren, nous apprenons que s'est créé le Département des Sombres Projets, une jeune entreprise qui s'est montée autour d'un jeu : Wasteland.

 

Wasteland sera une déclinaison post-apocalyptique du genre médiéval-fantastique (un peu à la manière d'Earthdawn par exemple). En voici le pitch :

Le monde tel que nous le connaissons a sombré dans des guerres dévastatrices, causées par la puissance sans limite des Prodiges.

Mille ans plus tard, après les ravages et l'oubli, les survivants rassemblés autour du Détroit connaissent des jours sombres. Le Malroyaume est miné par les rivalités et les intrigues. La magie clandestine des Psykers et la technologie de l'Hier sont condamnées par les Inquisiteurs de la Rédemption, qui érigent partout leurs bûchers. Les Haïsranders, des hommes-bêtes du Nord, déferlent sur des côtes mal défendues. Mais, en Bretagne, l'héritier d'Arthur fait naître de nouveau l'espoir.

Les cartes sont perdues, les savoirs oubliés, et les terres malades. L'héritage maudit des Prodiges est enfoui au plus profond des ruines de l'Hier, mais aussi au cour du Labyrinthe, la structure mentale des Psykers, ces hommes qui ont hérité de leurs pouvoirs surnaturels. Les Nains électriques, retranchés dans leur ville fortifiée, les fées dont tous se méfient, les hommes-rats nés des manipulations des Prodiges, et les indociles Kobolds peuplent cet ancien royaume aujourd'hui livré aux appétits des seigneurs de guerre et des ligues marchandes. La Sainte Église Romaine de la Rédemption représente pour beaucoup la promesse d'un salut qui passe par la pénitence et la persécution des infidèles.

Pour d'autres, c'est au-delà du Wasteland, des Terres Gâchées, ces landes réputées impropres à la vie, que se dresse le seul espoir du Renouveau.


Pas beaucoup d'autres informations sur ce jeu qui semble jouer sur des éléments légendaires issus de notre monde (la Bretagne, Arthur, la Sainte Eglise Romaine). Quelque part, présenté comme ça, le jeu semble avoir une parentée certaine avec le jeu de rôle Hawkmoon. Mais ça, seul l'avenir nous le dira...

 

Avec Wasteland, la volonté affichée du Département des Sombres Projets est de proposer une création de qualité (couvertures rigides, illustrations de bon niveau, mise en page soignée) s'appuyant sur des scénarios d'excellente qualité narrative. On retrouve ainsi, dans l'équipe, quelques noms d'ores et déjà connus (Sébastien Célerin, Nicolas Fructus, Jean-Baptiste Lullien, Jérôme V., Goulven Quentel), d'autres un peu moins (Vincent Blanchard, David Lecossu, Yoann Passuello, Martin Terrier, Solakine), le tout réuni autour des deux auteurs du jeu, Ismaël Saura et Jawad.

Wasteland est actuellement dans sa phase finale de rédaction et d'illustration, il devrait sortir mi-2011, et on vous donnera des informations plus précises dessus dès que possible !

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • voilà qui semble alléchant !
    grand fan d'hawkmoon, ce jeu semble rajouté dans un paysage familier, ce qui avait commencé à me manquer dans l'europe du tragique millénaire : un peu de magie et de merveilleux (horribilifieux?)... des non-humains jouables et une certaine liberté quant à l'avenir du monde... et si je n'ai pas trop de retour négatif sur le système, c'est typiquement le genre de jeu qui pourrait me faire craquer !
    *enjoy* :D

    boggarth , le 16 juin 2011 09:30