75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

2010 : Bilan cinéma

Publié il y a 6 ans par Richard B.

2010 : Bilan cinéma : Le Top ciné 2010 du Staff

Le Top ciné 2010 du Staff

Le top du Staff :

Monsters Kick-ass Piranha 3D Shutter Island Toy Story 3

 

1 - Inception

2 - Kick-Ass

3 - Piranha 3D

4 - Shutter Island

5 - Toy Story 3


Le top de Richard B. :

Une année sympathique, mais pas exceptionnelle, au final Piranha 3D se révèle être mon plus gros plaisir de 2010 et avatar version longue se montre au-delà de tous les films de l'année. Par contre 2011 commence fort avec Black Swan en février .


Piranha 3D

Piranha 3D

Piranha 3D est une vraie réussite. Certes l’histoire n’est pas faramineuse, mais le métrage d’Aja est l’exemple typique du film que l’on a envie de revoir à peine sorti de la salle et, surtout, que l’on aura envie de visionner à chaque début d’été… sans pour autant s’en lasser. L’affiche n’est pas menteuse : il y a de l’eau, du sexe et beaucoup de sang!

Kick-assKICK-ASS

Plutôt bien écrit et réalisé avec panache et maîtrise, brillamment interprété, complètement disjonctée, et vraiment drôle... Kick Kass a réussi à s'installer comme l'un des films phares de 2010 et nous permet de redécouvrir un Nicolas Cage talentueux (avec le temps on avait fini par l'oublier.

MonstersMonsters

"Monsters" est une belle réussite et, surtout, une surprise. Gareth Edwards qui s’était déjà essayé à la réalisation pour la télévision, montre avec son premier film qu’il pourrait être le digne héritier de grands cinéastes. Quand l'on sait qu’il est question ici d’une première oeuvre cinématographique, on se rend compte que le résultat est tout simplement bluffant !

Toy Story 3Toy Story 3

Retour triomphal pour les jouets de chez Pixar tant les séquences mémorables y sont abondantes. Si le Roi Midas pouvait transformer tout ce qu'il touchait en or, il semblerait que Pixar ait un peu le même genre de don et réussit à transformer chacun de leurs films en pépites cinématographiques. Toy Story 3 est tout à fait ce genre de films pour lesquels, à la sortie, il ne nous vient qu'une seule idée en tête : retourner une nouvelle fois dans la salle pour prendre une nouvelle fois son pied.

OndineOndine

Le nouveau Neil Jordan ne déçoit pas, au contraire. Réalisée avec grande simplicité et efficacité, Ondine fait vraiment plaisir à voir. Le réalisateur grâce à son savoir-faire de grand conteur et son actrice Alicja Bachleda-Curus, nous amène juste à découvrir la plus belle histoire d'amour de l'année. Et chose étonnante pour la première fois de sa carrière Colin Farell est crédible dans ce registre.

 

Avatar version longue

Hors catégorie 2010 :

Avatar version longue

Tous les 10 ans, un film arrive et défit l’imagination des spectateurs, pourtant à y regarder de près seules huit années séparent la révélation que fut le seigneur des anneaux de Jackson et aujourd’hui l’Avatar de James Cameron. Aussi spectaculaire qu’épique, aussi révolutionnaire que reposant sur de vieux fondements, Avatar secoue et laissera sa marque parmi les oeuvres qui auront fait avancer le cinéma.Qui plus est, « Avatar» est une expérience intense sur grand écran, qui méritera plusieurs visions pour apprécier toutes les richesses de Pandora. Pour 2010, la Version longue d'Avatar arrive à faire encore mieux que sa version courte.

 

 

Le top de Vincent L :

J'ai trouvé l'année 2010 cinématographiquement plutôt sympathique. Si l'on a eu le droit a aucun chef d'oeuvre mémorable, l'ensemble de la production sf/fantastique s'est avéré être d'une qualité plus que convenable, avec un grand nombre de long-métrages sympathiques.

Cela faisait, de plus, assez longtemps que le genre "blockbuster" n'avaient pas été aussi bien servi, avec un nombre conséquent de long-métrages solides et honnêtes, qui tendent à prouver que même avec un budget énorme, on peut construire des films qui ne prennent pas les spectateurs pour des idiots. On ne peut qu'espérer que la tendance se poursuive dans les années à venir, mais rien n'est joué, car les gros films décérébrés (Prince of Persia, Alice au Pays de Merveille, Le choc des titans, Le dernier maître de l'air et j'en passe) ont tout de même eu des carrières plus que correctes.

Sherlock Holmes

Sherlock Holmes

Peut-être pas le meilleur film de 2010, mais pourtant celui que j'ai préféré. Parce qu'il s'appuie sur un scénario réellement qualitatif, Sherlock Holmes version 2010 s'avère être un blockbuster particulièrement remarquable sur de nombreux points, et notamment dans sa manière de réinterpréter les codes des écrits d'Arthur Conan Doyle tout en en étant paradoxalement très respectueux. Le long-métrage de Guy Ritchie est donc au final une oeuvre audacieuse qui mérite d'être découverte.

 

MonstersInception

Si Inception passe assez largement à côté du statut de chef d'oeuvre, il n'en demeure pas moins un blockbuster estival sacrément réussi, comme on aimerait en voir beaucoup plus souvent. Film de braquage presque "à l'ancienne" sur fond d'actionner sf, Inception est une vraie belle réussite possédant un scénario solide, une histoire intelligente, un grand nombre de séquences impressionnantes et un casting de folie qui réjouira les plus cinéphiles.

 

Kick-assKick-Ass

Fun, rythmé et surprenant à plus d'un titre, Kick Ass est loin d'être cette comédie potache gentillette que l'on pouvait attendre à la vision de la bande-annonce. Au contraire le film s'avère certes très drôle, mais également particulièrement violent, et possédant une morale douteuse ouvrant sur des pistes de réflexions intéressantes. Il est simplement dommage que Matthew Vaughn n'ait traité son film que de manière superficielle, passant sous un silence pas nécessairement bienvenue certains aspects de son histoire qu'il aura jugé encombrants.

 

Toy Story 3Âmes en stock

Film ovni à mi-chemin entre les scénarios de Charlie Kaufman et les écrits de Nicolai Gogol, Âmes en stock est un petit bijou d'humour absurde magnifiquement dialogué, et tenu de bout en bout par casting inspiré, duquel émerge très largement un Paul Giamatti tout simplement exceptionnel. Si l'on pourra juste regretter que le concept s'épuise quelque peu dans la dernière partie du long-métrage - livrant de fait un final légèrement en dessous de la qualité générale du film - Âme en stock fait pourtant preuve d'une inventivité et d'une richesse surprenante. A découvrir !

 

OndineMr Nobody

Mr Nobody est un film attachant, de part ses nombreuses qualités, bien entendu, mais également en dépit de ses très agaçants défauts ; c'est pour cela qu'il est difficile de parler du long-métrage de Jaco van Dormael, tant ce dernier se vit plus qu'il ne se regarde, impliquant, pour pouvoir fonctionner de manière optimale, un nécessaire lien émotionnel entre ce qui est montré à l'image et les ressentis des spectateurs. En effet, regardons les choses en face, si l'on se met à étudier le film le plus objectivement possible, il apparaît assez clairement que le résultat final est malheureusement loin d'être convaincant... et pourtant, ça fonctionne...

 

 


Le top de Nicolas L :

Une année plutôt moyenne qui ne va pas forcément marquer les mémoires. Personnellement, je retiens Kick-Ass, seul film qui m’a vraiment surpris, dans le bon sens du terme. Je le situe assez loin des autres dans mon top 5 (qui en compte 7, car j’y ai glissé La comtesse et Monsters, deux films particuliers). Les grosses déceptions ? Certainement l’adaptation de Scott Pilgrim, qui sans être mauvais, ne sort guère du lot et Centurion, car j’attendais mieux de Neill Marshall que ce film d’aventure mal ficelé. J’ai tenu à citer La comtesse qui, sans qu’il soit le meilleur film que j’ai vu en cette année 2010, tire ses marrons du feu par sa sincérité et le performance de Julie Delpy.
Par contre, l’année 2010 est riche en daubes de luxe : Resident Evil : Afterlife, qui pousse l’exploit jusqu’à être le plus mauvais de la série ; Prince of Persia : Les sables du temps dont le concept, sans manette de jeu, est totalement inintéressant ; le ridicule Choc des titans, à peine meilleur (et moins drôle) qu’un vieux sword & sandals italien… Bref, la liste est longue.

 

Kick-assKICK-ASS

Kick-Ass est l’un des meilleurs films que j’ai vu ces derniers temps. Pourtant, force est d’avouer que, il y a seulement un an, je n’aurais pas parié un kopec sur le réalisateur de Stardust. Au final, on se trouve devant une comédie jubilatoire et faussement crétine, extrêmement bien réalisée et interprétée, riche en séquences qui marquent les mémoires. Ce genre de métrage extrêmement divertissant et énergisant qui se trouve être le meilleur remède contre la morosité.

Piranha 3D

Piranha 3D

Si vous êtes amateur de spectacles Grand Guignol et de séries B aguicheuses et bourrines, ruez-vous dans les salles pour visionner Piranha (en 3 D ou pas, aucune importance). Le spectacle est d'autant plus assuré que, techniquement, le film d'Alexandre Aja est en tout point remarquable et que le casting est très (mais alors très) séduisant. Maintenant, pour les autres, ils faut vraiment qu'ils prennent conscience que Piranha n'est rien d'autre qu'un divertissement potache destiné à déclencher les rires gras et les hurlements de dégout de spectateurs ayant déposés leur cerveau à l'entrée de la salle, certains les ayant échangés temporairement contre une paire de lunettes 3D. Ceux qui y chercheraient autre chose seraient grandement déçus.

Shutter Island

Shutter Island

Adapter Lehane n’est pas chose facile. Ici, Martin Scorcese s’en sort plutôt bien avec ce thriller faussement fantastique  et schizophrène. Si l’on peut reprocher au film une certaine prévisibilité, mettant à mal la révélation finale, force est de reconnaitre que l’ambiance étrange et oppressante de l’univers du roman est excellemment rendue et que Leonardo di Caprio s’en sort assez bien dans un rôle difficile.

Sherlock Holmes

Sherlock Holmes

Beaucoup ont reproché l’approche rocambolesque du mythe par Guy Ritchie. Personnellement, si j’ai trouvé un peu cavalière ce procédé de renouvellement, je n’ai pas été choqué. Sherlock Holmes est un film très divertissant, interprété par des comédiens en grande forme et d’une réalisation bien calibrée. De l’action, de l’humour, un soupçon de mystère, des beaux décors et effets spéciaux, bref, un excellent spectacle pop-corn.

MonstersInception

Inception est le parfait spécimen de blockbuster intelligent. Au lieu de nous proposer une pétaradante coquille vide, Christopher Nolan a opté pour une œuvre reposant sur un scénario qui, sans être exceptionnel, est apte à satisfaire un large éventail de public. Au niveau du concept, il fait même un peu mieux que Matrix et sa ridicule métaphore bouddhiste à deux pesetas. Ainsi, s’il avère finalement que ce film est loin d’être le chef d’œuvre que beaucoup veulent bien le clamer (allons, les amis, ils présentent trop de failles pour cela !), c’est un spectacle bien divertissant, doté d’une belle réalisation, qu’il serait dommage de rater.

MonstersMonsters

Monsters est la preuve par l'image que le talent, associé à la sincérité et à l'imagination, peut combler largement le manque de moyen. Fable écologique sous forme de voyage initiatique, le film de Gareth Edwards développe certes ses thématiques de manière assez primaire mais il le fait avec une telle élégance et une telle sensibilité que le spectacle reste à tout moment agréable. On peut être également admiratif devant la maitrise technique du réalisateur qui, avec un tout petit budget, est parvenu à construire une œuvre de qualité.


La comtesse

La Comtesse

Drame intimiste aux fragrances de thriller, La comtesse met en vedette une Julie Delpy extraordinaire dans son interprétation. Le personnage nous prend les tripes et nous entraine à ressentir des sentiments dérangeants. Cependant, tout en s’accordant à dire que le film conserve durant toute sa durée un bon niveau d’intérêt, il pèche par la linéarité de son récit, son manque de richesse documentaire et son regard assez étroit sur la société du 17ème siècle.

 

Le top de Lionel B :

Kick Ass

Voilà le film de l'année à mes yeux. Matthew Vaughn nous offre un film qui mélange habillement action, humour et drame. Le tout sur une mise en scène dynamique et une bande son, certes peu originale, mais comprenant des musiques que j'adore.

Inception

Le grand retour de Christopher Nolan qui n'en fini pas de nous pondre des petits chefs d'œuvre. Inception m'a impressionné aussi bien sur la qualité de sa réalisation, que de son histoire, mais également par son casting.

Summer Wars

Le japanime de l'année ! Très vite Mamoru Hosoda est parvenu à m'immerger dans son univers dans lequel se trouve une famille japonaise pour laquelle s'attache facilement et avec laquelle on rit et on pleure.

Shutter Island

Shutter Island

Encore un film avec Leonardo Di Caprio dans mon classement. Shutter Island s'est avéré un excellent film grâce à son ambiance oppressante et à l'excellent jeu d'acteur de la star américaine.

RubberRubber

De par sa marginalité, Rubber mérite sa place dans ce classement. Il s'agit d'un film ovni qui a réussi à me séduire grâce à cette absurdité constante et totalement assumée mais sur fond contestataire.

 

 

Le top de Frédéric C :

L'année  2010 fut pour moi une demi déception en ce qui concerne les "grosses sorties" telles que Piranha 3D, mais je dois avouer que pour moi qui suis un dinguo des séries B voir Z l'année fut plutôt agréable. Et j'espère pouvoir découvrir en 2011, et sur grand écran, le dernier bébé de Jennifer Lynch "Hisss" et biensûr d'autres merveilles qu'elles soient B ou Z.

 

The house of the devil

Le film qui pour moi sort vraiment du lot dans le domaine horrifique est pour moi le film Ti West qui à réussi à rendre hommage au cinéma des années 80 mais également en réalisant un film qui pour une moi fait vraiment peur. A cette ambiance s'ajoute un casting incroyable avec les cultissimes Tom Noonan, Dee Wallace et Mary Woronov. Mais la belle suprise est la découverte de l'actrice Jocelin Donahue qui dégage une vraie fraicheur et réelle terreur si rare aujourd'hui.

The Wolfman

Lorsque j'ai appris que c'était Joe Johnston, je dois avouer avoir été perplexe, mais en découvrant la beauté, le rythme, les acteurs du film, je suis tombé vraiment amoureux de The Wolfman. Johnston à réussi la parfaite rencontre entre le le classicisme de l'histoire et la modernité de notre siècle. Espérons que son Capitain America soit aussi bon.

Enter the Void

Drogue, sexe, high-tech, Tokyo...Enter the Void est tout simplement une expérience, une vraie, qui reste dans l'esprit après son visionnage. Gaspar Noé un auteur qui arrive à surprendre à chaque film. Beaucoup aimeraient faire de même mais je ne connais personne de son niveau.

Inception

Voilà une des plus belles "arnaques" dans le domaine de la science-fiction car avec son hsitoire de voleur de rêve, Christopher Nolan a tout simplement réalisé un des plus beaux polars de ces derniéres années. Avec des acteurs incroyablement élégants comme cela pouvait se faire à la grande époque des Cary Grant ou autre Sinatrta. Et pour une fois qu'une des grosses productions de studio ne se trouve pas plombé par la 3D, rien que pour cela je dis bravo Mister Nolan. Bon ! Et mince Marion Cotillard est sublime.

 

SmashCut

Bon ok, ce film est loin d'être une perfection mais il se dégage une folie et une joie, dans ce film avec des effets gores, dont certains vraiment bon marché, que cela fait horriblement plaisir. Et comment résister à cette affiche qui réunit David Hess, Michael Berryman, Hershell Gordon Lewis ainsi que l'actrice Sasha Grey, ce qui prouve qu'après Girlfriend experience elle est aujourd'hui une "vraie" actrice.

 

 

Le top de Bastien L :

MonstersInception

Le dernier film de Christopher Nolan est la preuve qu'on peut faire un blockbuster très grand public tout en ne prenant pas le spectateur pour un débile. L'histoire est passionnante, les acteurs impressionnants et les scène d'action d'une très grand classe. Il est pour moi meilleur qu'Avatar.

 

Piranha 3D

Piranha 3D

Cette fois-ci on demande carrément au spectateur de laisser son cerveau à l'entrée. Mais c'est pas grave puisque la promesse de sexe, de gore et d'absurde est tenue. Même s'il n'est pas accessible à tout le monde, le film d'Alexandre Aja est un vrai festin pour les amateurs du genre.

 

Shutter Island

Shutter Island

Le duo Scorcese-Di Caprio continue son petit bonhomme de chemin avec encore un film très réussi. Si l'histoire est un peu molle, l'ensemble se rattrape par une ambiance qui vous scotche à l'écran et surtout grâce à un casting irréprochable.

 

Toy Story 3Toy Story 3

La palme du film d'animation de l'année revient encore à Pixar pour ce troisième épisode mettant en scène nos jouets préférés. Le studio réussit le pari de rendre son métrage aussi passionnant pour les petits qu'émouvant pour les plus grands. L'animation ne fut d'ailleurs pas en reste cette année grâce aux bonnes surprises Planet 51 ou Dragon voire l'excellent Royaume de Ga'Hoole sans oublier le retour rafraichissant de Disney à la 2D avec La Princesse et la Grenouille.

Laisse moi entrer

Alors non je n'ai pas vu l'original suédois c'est donc pour ça que le film m'a d'autant plus impressionné. Cette histoire d'amour adolescent avec une vampire pas franchement glamour est bien servi par une ambiance poisseuse et une mise en scène sombre à souhait. Et que dire du duo Moretz et Smit-McPhee dont la carrière promet...

 

 

Le top de Lucie M. :

La Comtesse

Une oeuvre minimaliste et intimiste orchestrée avec brio par une Julie Delpy captivante. Celle-ci réalise, interprète et compose la musique de ce film qui lui a pris à peu près 8 ans de sa vie. La Comtesse est une vision très personnelle de la réalisatrice sur la vie de la Comtesse Erzsébet Bathory à qui l'on prête un grand nombre de meurtres rituels perpêtrés sur de jeunes vierges pour garder jeunesse et beauté. N'ayant pu énormément se documenter sur la vie de La Comtesse Bathory, Julie Delpy arrive quand même à insouffler à ce biopic sanglant une approche plus rationnelle comparé aux précédents films déjà réalisés. Ce qui s'avère être une belle réussite.

 

 

Wolfman

Un des meilleurs films de loup-garou depuis Le Loup-garou de Londres de John Landis et le Dog Soldiers de Neil Marshall. Très différent bien sur dans son traitement, puisque Wolfman est un flagrant hommage aux films gothique de la Hammer, il fait quand même parti des grands films traitant de la lycanthropie. Il y en a très peu mais celui-ci peut être marqué au fer rouge. Sublime et une grande préfèrence pour la director's cut.

 

 

Piranha 3D

Pari tenu par Alexandre Aja ! Sea, sex and...Blood puisque Pirahna 3D illustre très bien ces trois mots. Un film très drôle où l'on revoit des têtes connus et qui nous manquent sur le grand écran.

 

 

Kick-Ass

Une vraie bombe atomique ! Coloré, marrant, violent, exaltant...Des films comme cela il y en a peu et il faut vraiment les mettre en avant. De la bombe atomique !

 

 

Laisse moi entrer

Vision anglaise du roman éponyme de John Ajvide Lindqvist, déja adaptée sur grand écran par Tomas Alfredson sous le titre de Morse, dont Matt Reeves a su garder l'aura particulière de cette histoire de vampire par comme les autres. Une vraie réussite !

 

Le top de Sylvain T. :

2010 fut une année chaste en matière de science-fiction, de fantastique ou de fantasy au cinéma. Des surprises, il y en a eu, et si en 2009, Avatar avait raflé mon cœur sans l’ombre d’une hésitation (et la version longue n’a fait que confirmer la tendance), il fallait bien voir plus loin et réussir à avancer. C’est donc avec plaisir que j’ai accueilli la nouvelle production de Christopher Nolan qui domine logiquement mon top 5 (il ne pouvait sans doute pas en être autrement)…

Monsters

Inception

Que dire, à part qu’il s’agit ici de la plus grosse claque scénaristique de l’année ? Visuellement époustouflant, autant au cinéma qu’en Blu-Ray, cette nouvelle production de Nolan est une réussite sur tous les points. Il faut dire que le réalisateur avait réuni un casting de rêve pour que son histoire alambiquée, mais passionnante sonne juste. Leonardo Dicaprio, Marion Cotillard ou encore Ellen Page, autant d’acteurs d’exceptions pour un film qui a marqué les salles obscures cet été, et ce, pour de nombreux mois encore… Encore une fois, c’est un sans-faute… vivement le prochain Batman !

Lovely BonesLovely Bones

On en a finalement très peu parlé, mais Lovely Bones est sans doute l’un des films qui a le plus marqué ce début d’année. Et pour cause, c’est la nouvelle réalisation de Peter Jackson qui s’est ici intéressé à proposer une « simple » adaptation d’un roman à la foi terrifiant et passionnant. Bien sûr, le film n’est pas parfait (tant en terme d’adaptation que de rythme), mais l’enquête sous un autre angle du viol et du meurtre d’une petite fille est ici rondement menée. Les passages dans l’imagination de la jeune Susie Salmon sont d’une rare beauté et d’une intensité sans pareil. Bref, un must à conseiller d’urgence.

DragonsDragons

Oui, j’ai mis Dragons avant le Pixar de 2010. Je vais sans doute m’attirer les foudres des internautes, mais il semble qu’après un Là-Haut somme toute décevant, j’ai visiblement revu mes attentes en terme d’animation. Dans ce cas précis, le nouveau Dreamworks Animation est une réussite sur le plan visuel, mais pas scénaristique. Car bien sûr, on connait la fin de l’histoire avant même qu’elle ait commencé à battre des ailes, mais le travail effectué sur les graphismes est d’une exemplarité à faire pâlir les petits gars du studio à la lampe… N’ayant pas eu l’honneur de le voir en 3D, je n’ai pas pu le mettre plus haut, mais en Blu-Ray, c’est une vraie claque !

Toy Story 3Toy Story 3

Fan de Toy Story, et ayant pu voir les deux premiers opus en 3D au Festival International du Film d’Animation d’Annecy cette année, il n’en fallait pas plus pour qu’il obtienne… la quatrième place ! Car oui, il n’est pas plus haut dans mon top, car Toy Story 3 n’est pas parfait. Déjà, il s’agit d’une énième suite à l’heure où Pixar sait bien mieux y faire sur des one-shots (Wall-E, au hasard), mais surtout, la 3D n’est pas aussi « énorme » qu’on pourrait le croire. Dans tous les cas, l’aventure en elle-même reste palpitante et ne perd pas le rythme. Un ultime épisode à voir absolument, car très très réussi sur le plan scénaristique.

Avatar version longue

Avatar version longue

Il avait dominé mon top de l’an dernier avec sa version cinématographique et la version longue clôture celui de cette année ! La boucle est bouclée oserai-je dire et à raison ! La demi-heure supplémentaire disponible en haute définition n’apporte certes pas grand-chose à l’énorme et excellente production de James Cameron, mais tout de même, l’apport d’information sur Pandora et sur Jack Sully en devient quasiment indispensable pour mieux appréhender la suite de ce qui s’annonce déjà comme une trilogie. Visuellement éclatant, scénaristiquement discutable, Avatar fait encore une fois parlé de lui et marque l’année de son empreinte et donne sauvagement envie de voir la suite. Vu 6 fois en un an, c’est beaucoup, mais trop peu à la fois…

 

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »